Thi­bault Sudre, no­taire à Bor­deaux.

L'Express (France) - Immobilier - - Bordeaux Immobilier -

L’ex­press Comment évo­lue le mar­ché de­puis un an ?

Il est en sur­chauffe. La de­mande de lo­ge­ments conti­nue de croître, au point qu’elle de­vient lar­ge­ment su­pé­rieure à l’offre. Les biens se vendent ra­pi­de­ment et les prix flambent. D’au­tant plus que les ac­qué­reurs ve­nant de Pa­ris ont ten­dance à faire de la sur­en­chère. C’est l’ef­fet LGV! En 2016, les prix bor­de­lais avaient aug­men­té d’en­vi­ron 6%. Cette an­née, je crains que la flam­bée ta­ri­faire ne s’ex­prime par un nombre à deux chiffres.

L’ex­press Quels sont les sec­teurs les plus pri­sés ?

Rive droite, rive gauche, Saint-ge­nès, Pes­sac, Mé­ri­gnac, Ar­ca­chon… Tous les quar­tiers et les com­munes proches sont de­man­dés. Na­guère bou­dés, les alen­tours de la gare Saint-jean sont ac­ti­ve­ment pros­pec­tés. De même que les quar­tiers joux­tant les quais. Au­tre­fois dé­lais­sés, ils sont au­jourd’hui très re­cher­chés. Seuls les sec­teurs en­cla­vés, comme Cau­dé­ran, sont un peu moins pros­pec­tés que les autres.

L’ex­press Où les pri­moac­cé­dants peuvent-ils in­ves­tir ?

Dif­fi­cile de vous ré­pondre : par­tout, les prix sont éle­vés. Je leur conseille­rais tou­te­fois de pros­pec­ter du cô­té des Bas­sins-à-flots, un site qui fait le lien entre les quar­tiers de Ba­ca­lan et des Char­trons. S’ils achètent dans ce sec­teur, ils bé­né­fi­cie­ront d’aides [NDLR : « Pas­se­port 1er lo­ge­ment » de la ville et « Prêt 0% » de la Mé­tro­pole] et de la TVA ré­duite. S’ils n’y trouvent pas leur bon­heur, il leur fau­dra le cher­cher dans les com­munes en­vi­ron­nantes, comme à Bègles ou Ta­lence. Mais les prix y sont aus­si en aug­men­ta­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.