LE RÉ­VEIL

NICE EST : PORT, MONT-BO­RON, RIQUIER

L'Express (France) - Immobilier - - Nice Cannes Antibes Immobilier -

Al’est de la col­line du Châ­teau, voi­là trois ans que le quar­tier du port, long­temps assoupi, se ré­veille. L’ar­ri­vée du tram­way, la ré­ha­bi­li­ta­tion de la place Ga­ri­bal­di et des quais ont re­don­né de l’at­trait à ce que l’on ap­pelle au­jourd’hui « le Pe­tit Ma­rais ». « Mal­gré une hausse ré­cente, les prix y res­tent rai­son­nables et at­tirent tou­jours les bo­bos et les jeunes ac­tifs », pré­cise Ben­ja­min Mon­dou, de Cen­tu­ry 21 La­fage Tran­sac­tions. Ain­si ce jeune couple de pri­mo-ac­cé­dants a pu s’of­frir, grâce au prêt à taux zé­ro, ce 3-pièces de 60 m2 proche du port pour seule­ment 230000 € au lieu des 238000 an­non­cés (3800 € le mètre car­ré). Phé­no­mène nou­veau, les étran­gers com­mencent à s’in­té­res­ser au quar­tier, sé­duits par la mise en ser­vice pro­chaine de la deuxième ligne de tram­way qui le re­lie­ra di­rec­te­ment à l’aé­ro­port. Place du Pin, un 3-pièces de 60m2 re­fait à neuf est par­ti en trois jours, ache­té au prix de 420000 € par des Eu­ro­péens du Nord. Un couple d’al­le­mands a pré­fé­ré le port et la vue sur les yachts en s’of­frant pour 435000 € un grand 2-pièces de 60 m2 don­nant sur les quais (7 250 € le mètre car­ré). A deux pas de là, sur le quai des Deux-em­ma­nuels, un Amé­ri­cain s’est of­fert comme ré­si­dence se­con­daire un 3-pièces de 72m2 en par­fait état, avec vue im­pre­nable. Le prix : 605000 €.

A l’est, la col­line du MontBo­ron, avec ses vil­las somp­tueuses et ses ré­si­dences de luxe sur­plom­bant la mer, reste le sec­teur le plus huppé de Nice et la chasse gar­dée des plus for­tu­nés. « Cu­rieu­se­ment, si la clien­tèle in­ter­na­tio­nale pour les pe­tites et moyennes sur­faces se fait plus rare, elle reste très at­ta­chée aux biens haut de gamme », constate Ni­na Ma­can­da, des agences Groupe Pa­lais Im­mo­bi­lier. Dans une ré­si­dence de luxe, un 3-pièces de 60 m2 avec une im­mense ter­rasse jouis­sant d’une vue pa­no­ra­mique sur la baie des Anges a été ache­té pour 635000 € par une fa­mille sué­doise (10500 € le mètre car­ré). Près de là, dans une ré­si­dence avec pis­cine, un grand 3-pièces de 100 m2 avec vue sur la Grande Bleue a été ac­quis pour 1 mil­lion d’eu­ros par un couple de Fin­lan­dais. Soit une ris­tourne de 10 % par rap­port au mon­tant ini­tia­le­ment de­man­dé.

Re­des­cen­dons sur terre. Au nord de la place Ga­ri­bal­di, les quar­tiers Riquier et Saint-roch at­tirent en pre­mier lieu la clien­tèle lo­cale mais bé­né­fi­cient, eux aus­si, d’un re­gain d’in­té­rêt grâce au tram­way. Rue Bar­be­ris, ce 2-pièces de 28m2 s’est ven­du 118000 € (4200 € le mètre car­ré). Le quar­tier Saint-roch, avec ses nom­breux lo­ge­ments so­ciaux, est sur­tout re­cher­ché par les in­ves­tis­seurs qui tirent par­ti de sa proxi­mi­té avec la fa­cul­té des sciences pour louer à des étu­diants. Ain­si, un stu­dio de 27 m2 proche de l’uni­ver­si­té a été payé 85000 € par un Ni­çois (3100 € le mètre car­ré).

85 000 € C’est le prix d’un stu­dio de 27 m2 à Riquier, non loin de la fa­cul­té des sciences.

At­trait Le quar­tier du port, sur­nom­mé « le Pe­tit Ma­rais », sé­duit bo­bos et jeunes ac­tifs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.