Je pré­fère parler de bon­heur

L'Express (France) - L’Express diX - - L’edito -

Et nous, c’est tout ce que l’on sou­haite en­tendre ! En pro­non­çant ces mots lors de la pre­mière confé­rence de presse de son pé­riple français, Sa Sain­te­té le da­laï- la­ma sa­vait d’em­blée qu’il cap­ti­ve­rait son au­di­toire. Peu im­porte qu’il n’ait pas été re­çu par Fran­çois Hol­lande ( ce qui ne gran­dit pas notre pré­sident), l’an­cien Prix No­bel de la paix – au­jourd’hui âgé de 81 ans – s’as­sure à chaque vi­site un pu­blic gran­dis­sant, en quête d’une autre fa­çon de pen­ser dans un monde atone. Han­té par l’idée du dé­clin et en­glué dans une dé­fiance gé­né­ra­li­sée – des in­tel­lec­tuels, des po­li­tiques… Et pour­tant, le da­laï- la­ma n’offre pas de ré­vé­la­tion. Il dé­fend l’har­mo­nie entre les re­li­gions, le res­pect de la na­ture, l’im­por­tance de l’al­truisme dans la quête du bon­heur. Il pointe la dé­té­rio­ra­tion de notre men­tal in­té­rieur et son in­fluence né­ga­tive sur le monde qui nous en­toure. Il rap­pelle que nous sommes, in­di­vi­duel­le­ment et col­lec­ti­ve­ment, res­pon­sables de notre des­tin. Au­tant de ré­flexions lar­ge­ment ins­pi­rées du boud­dhisme ti­bé­tain vieux comme le monde mais qui semblent, pa­ra­doxa­le­ment, la ré­ponse la plus juste aux in­ter­ro­ga­tions de l’époque. Ce­la tient bien sûr au cha­risme et à l’au­ra du chef spi­ri­tuel ti­bé­tain, mais le conte­nu même de ses propos agit comme une puis­sante thérapie. Une fa­çon neuve de re­cou­vrer sé­ré­ni­té, éner­gie et es­poir… Styles était ce 12 sep­tembre au pre­mier rang de l’as­sem­blée, une ju­bi­la­tion que nous avons ab­so­lu­ment vou­lu vous faire par­ta­ger !

LYD I A

BAC R I E

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.