Quatre ro­mans pour voya­ger

De la Côte d’Azur es­ti­vale au Prague des an­nées 1930, de Da­kar aux terres brû­lantes de la pé­nin­sule ara­bique, cette sé­lec­tion tient ses pro­messes d’éva­sion.

L'Express (France) - L’Express diX - - Sommaire -

BA­LADE DANS LES ALPES-MA­RI­TIMES C’est une ex­quise ex­cur­sion à la­quelle nous convie Cé­lia Hou­dart avec ce ro­man plein de dé­li­ca­tesse, qui donne la ve­dette à… une mai­son. La villa E. 1027, conçue en 1926 par Ei­leen Gray, et ni­chée en bord de mer à Ro­que­brune- Cap-Mar­tin. Amie de l’ar­chi­tecte dont elle a ré­édi­té des meubles, Gré­co, élé­gante sep­tua­gé­naire, ré­side non loin et s’est don­né pour mis­sion de sur­veiller les lieux. Jus­qu’à ce jour d’été où la vieille dame y sur­prend des « squat­ters » , un jeune couple bo­hème. Contre toute at­tente, le cou­rant passe mer­veilleu­se­ment entre eux… Le pay­sage, la lu­mière, les odeurs, ma­gni­fient cette ren­contre sous des aus­pices ar­tis­tiques. Tou­tun­mon­de­loin­tain, par Cé­lia Hou­dart. P. O. L., 122 p., 14 €.

AU­TANT EN EM­PORTE LA MA­GIE Rien de tel que l’épo­pée du Grand Zab­ba­ti­ni, ma­gi­cien aux « sor­ti­lèges puis­sants » , pour s’em­bar­quer dans une lec­ture ori­gi­nale et ré­jouis­sante. De son vrai nom Mosche Gol­den­hirsch, fils de rab­bin, né à Prague au len­de­main de la Pre­mière Guerre mon­diale, cet illu­sion­niste de gé­nie re­fait sur­face en 2007 : lorsque Max Cohn, 11 ans, tombe sur l’en­re­gis­tre­ment de son tour pro­met­tant « l’amour éter­nel » , gra­vé sur un vieux vi­nyle de son père en ins­tance de di­vorce, il veut re­trou­ver le pres­ti­di­gi­ta­teur pour sau­ver le ma­riage de ses pa­rents. De l’Al­le­magne na­zie à Los An­geles de nos jours, ce pre­mier ro­man drôle, sen­sible, a des ac­cents de conte yid­dish. Maxet­la­gran­deillu­sion, par Ema­nuel Berg­mann, trad. de l’al­le­mand par Ma­thilde J. So­bottke. Bel­fond, 340 p., 22,50 €.

CAUCHEMAR À DA­KAR Par­tie faire du vo­lon­ta­riat dans un or­phe­li­nat du Sé­né­gal, So­phie, 20 ans, n’est pas re­ve­nue, comme pré­vu, fê­ter Noël en fa­mille. Fugue, en­lè­ve­ment, ac­ci­dent ? Sa mère, son beau-père, sa de­mi-soeur et son grand­père s’en­volent aus­si­tôt pour Da­kar. Or son père, l’épouse de ce­lui- ci, ain­si que leur fils, tiennent à les ac­com­pa­gner. Deux clans qui se sont long­temps igno­rés et vont s’af­fron­ter lors de « ce voyage de der­nière mi­nute [qui] sent le drame fa­mi­lial » . Ka­ren Silla n’a pas son pa­reil pour mettre en scène ces « sept pe­tit Blancs per­dus en Afrique » , ob­sé­dés par leurs ran­coeurs et leurs ri­va­li­tés. Son pro­pos est d’une jus­tesse exem­plaire. L’Ab­sen­te­deNoël, par Ka­rine Silla. Edi­tions de l’Ob­ser­va­toire, 448 p., 21,90 €.

AUX PAYS DE L’OR NOIR « Voya­ger, c’est dé­cou­vrir que tout le monde a tort » . Fort de cette maxime d’Al­dous Hux­ley, l’écri­vain, jour­na­liste et globe-trot­teur Ju­lien BlancG­ras s’est ren­du dans ces mo­nar­chies du Golfe dont on parle beau­coup, sur­tout en mal. A com­men­cer par le Qa­tar, qui s’ap­prête à ac­cueillir à grands frais la Coupe du monde de foot, en 2022. En quête de l’hos­pi­ta­li­té arabe éga­le­ment à Du­baï, Oman et aux Emi­rats, l’au­teur de Tou­riste s’y en­tend pour pé­né­trer l’en­vers du dé­cor fu­tu­riste. Mais à la fa­çon d’un Can­dide, l’hu­mour en plus. Grâce à son ré­cit ins­truc­tif et en­le­vé, on s’en­sable un peu moins dans cet « Orient com­pli­qué » , comme di­rait de Gaulle. Dans­le­dé­sert, par Ju­lien Blanc- Gras. Au Diable Vau­vert, 180 p., 15 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.