Voyage. KO à Mar­ra­kech

Dis­crets, pro­li­fiques et cour­ti­sés dans le monde en­tier, Karl Four­nier et Oli­vier Mar­ty, alias Stu­dio KO, achèvent le mu­sée Yves Saint Laurent dans la Ville rouge, et pu­blient une mo­no­gra­phie. Ils nous livrent les adresses de leurs ar­ti­sans fa­vo­ris.

L'Express (France) - L’Express diX - - Sommaire -

Les deux jeunes ar­chi­tectes fran­çais Karl Four­nier et Oli­vier Mar­ty ont l’un des plus beaux pal­ma­rès à l’étran­ger. Une no­to­rié­té liée sans nul doute à leur per­son­na­li­té et à leur écri­ture sans es­broufe. Qu’il s’agisse d’un bis­trot pa­ri­sien ou d’un édi­fice contem­po­rain, le contexte reste leur ma­trice. « Un pro­jet doit s’an­crer dans la culture lo­cale et le pay­sage. » A l’im­po­sant et au gran­di­lo­quent, ils pri­vi­lé­gient l’hu­mi­li­té en jouant avec la ma­tière et les ré­mi­nis­cences his­to­riques qu’ils ha­billent d’une nou­velle pers­pec­tive. Un es­prit, une gram­maire sin­gu­lière de­ve­nus leur si­gna­ture. Et la clef de leur suc­cès. « Dès le dé­but, nous avons eu beau­coup de chance » , re­con­naissent Karl et Oli­vier, qui ont ou­vert leur agence pa­ri­sienne en 2000, à peine leurs études aux Beaux-Arts ache­vées, sans avoir four­bi leurs armes dans de grands ca­bi­nets. « C’était cu­lot­té, mais ça a mar­ché. » La même an­née, les KO partent un mois à Mar­ra­kech et dé­couvrent grâce à Jean-Noël Schoef­fer – pro­prié­taire d’une pen­sion de fa­mille aty­pique, « l’an­ti­riad » – un autre Ma­roc, au­then­tique, ru­ral et poé­tique, qui se­ra dé­ter­mi­nant dans leur par­cours. En­suite, tout s’en­chaîne à une vi­tesse si­dé­rante. Karl et Oli­vier créent leur agence mar­rak­chi, ren­contrent Pa­trick Guer­randHer­mès (l’ar­rière-ar­rière-ar­rière pe­tit-fils du fon­da­teur de la mai­son Her­mès), Ma­rel­la Agnel­li (la veuve de l’an­cien PDG de Fiat, Gian­ni Agnel­li), Jean-Louis Fro­ment (long­temps à la tête du CAPC mu­sée d’art contem­po­rain de Bor­deaux) puis en­fin Pierre Ber­gé, dé­cé­dé ré­cem­ment. Ce­lui- ci leur confie la res­tau­ra­tion de sa mai­son à Tan­ger avant la créa­tion du mu­sée Yves Saint Laurent dans la Ville rouge au­quel ils mettent la der­nière main pour l’inau­gu­ra­tion, le 15 oc­tobre pro­chain. Ron­de­ment me­né, le chan­tier n’au­ra du­ré que trois ans. Au­tant dire rien pour un pro­jet de cette am­pleur. « Pierre Ber­gé sa­vait exac­te­ment ce qu’il vou­lait : un mu­sée qui ne soit pas un mau­so­lée, contem­po­rain et an­cré dans le Ma­roc. » Conçu tel un centre cultu­rel – avec salle d’ex­po­si­tion, bi­blio­thèque de re­cherche, au­di­to­rium, li­brai­rie et ca­fé –, le bâ­ti­ment de 4 000 mètres car­rés semble avoir tou­jours été là tant il est co­hé­rent avec l’ar­chi­tec­ture et la chro­mie de la ville : une struc­ture opaque – en hom­mage aux mai­sons ma­ro­caines tour­nées vers l’in­té­rieur – re­cou­verte d’une maille de brique en terre qui rap­pelle la trame d’un vê­te­ment, et exé­cu­tée avec maes­tria par des ar­ti­sans aux tech­niques sé­cu­laires. L’en­semble est d’une in­croyable jus­tesse, par­fai­te­ment équi­li­bré et d’une grande sen­sua­li­té. « Rien de su­per­flu, sa sil­houette dé­coule or­ga­ni­que­ment de ses fonc­tions » , ex­plique le duo. Dans le pa­tio car­ré ou­vert sur le ciel, les KO ont ta­pis­sé les murs de briques émaillées bleu as­sy­rien se­lon la tech­nique des zel­liges et po­sé des vi­traux en hom­mage à Yves Saint Laurent, amou­reux de la cha­pelle du Ro­saire de Vence et de ses ro­saces conçues par Hen­ri Ma­tisse. Un pro­jet qui a évi­té l’écueil du bâ­ti­ment sculp­ture pour s’ef­fa­cer et su­bli­mer les col­lec­tions du créa­teur. « Nous n’avons pas vou­lu être trop lit­té­ral, mais rendre juste hom­mage à l’exi­gence et au ta­lent du cou­tu­rier. » Fiers d’avoir ache­vé ce mu­sée, Karl et Oli­vier rêvent au­jourd’hui de construire une autre ins­ti­tu­tion cultu­relle ou un lieu de culte qui em­bras­se­rait la mo­der­ni­té. s. w. Mu­sée Yves Saint Laurent, rue Yves Saint Laurent, Mar­ra­kech, + 212-( 0) 5242 98686. www. mu­seeysl­mar­ra­kech. com

texte : syl­vie wolff pho­tos : yan­nick la­brousse pour l'ex­press diX

Oli­vier Mar­ty ( à g.) et Karl Four­nier de­vant le mu­sée Yves Saint Laurent inau­gu­ré le 15 oc­tobre.

VINGT ANS DE CRÉA­TION Adou­bé par le monde en­tier, de Fran­cis Ford Cop­po­la à la col­lec­tion­neuse et mé­cène Ma­rel­la Agnel­li, en pas­sant par l’hô­te­lier des cé­lé­bri­tés An­dré Ba­lazs – ce duo d’ar­chi­tectes pu­blie au­jourd’hui une mo­no­gra­phie où il pré­sente quelques- unes de ses réa­li­sa­tions les plus sai­sis­santes, et qui ont l'avan­tage d'être in­té­grées au pay­sage. Stu­dioKO, pré­face de Pierre Ber­gé, Riz­zo­li, 240 p, 69 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.