So­cié­té. Mode ex­trême

Ex­pé­di­tions dans le Grand Nord ou conquête spa­tiale, choi­sis­sez votre ex­pé­rience. Cette sai­son, la mode s’ins­pire des en­vi­ron­ne­ments les plus hos­tiles pour des­si­ner des ac­ces­soires et un ves­tiaire taillés pour la sur­vie. Prête pour l’aven­ture.

L'Express (France) - L’Express diX - - Sommaire - TEXTE : CHAR­LOTTE BRU­NEL

Man­teaux et bottes en four­rure, vestes à col hu­blot et sacs à dos ar­gent fa­çon Na­sa, dou­dounes over­si­zed et ca­bas XXL ma­te­las­sés, par­faits pour jouer les du­vets ou les oreillers de for­tune… Et si les créa­teurs s’étaient mis cette sai­son en mode ex­plo­ra­teur, ima­gi­nant un ves­tiaire d’aven­tu­rières ca­pables d’af­fron­ter des froids po­laires ou de don­ner le change aux meilleurs scé­na­rios de films d’an­ti­ci­pa­tion. Il faut dire que, au­jourd’hui, la réa­li­té dé­passe sou­vent la fic­tion. Entre la me­nace ato­mique plus proche que ja­mais (mer­ci Kim Jong-un) et les ef­fets dé­vas­ta­teurs du dé­rè­gle­ment cli­ma­tique, sym­bo­li­sés cette rentrée par l’ou­ra­gan Ir­ma, il semble urgent de s’ha­bi­tuer à vivre – et à s’ha­biller – dans des en­vi­ron­ne­ments de plus en plus hos­tiles. Cet in­té­rêt gran­dis­sant des créa­teurs pour les vê­te­ments de sur­vie est le su­jet de Ex­pe­di­tion : Fa­shion from the ex­treme, la nou­velle ex­po­si­tion du Fa­shion Ins­ti­tute of Tech­no­lo­gy, à New York. « L’idée m’a été ins­pi­rée par la sé­rie de par­kas ul­tra­chics que Jo­seph Al­tu­zar­ra avait des­si­nés en 2011 et 2013 et qui ont été adop­tés l’hi­ver sui­vant par toute la communauté mode. Je me suis de­man­dé com­ment ce man­teau, ori­gi­nel­le­ment créé par les peuples in­di­gènes de l’Arc­tique pour sur­vivre à l’un des mi­lieux na­tu­rels les plus durs, avait pu se re­trou­ver sur un po­dium », ra­conte Pa­tri­cia Mears, di­rec­trice et conser­va­trice du mu­sée. Bien sûr, le phé­no­mène n’est pas tout à fait nou­veau. Mais si l’âge d’or des ex­pé­di­tions po­laires se si­tue entre 1880 et 1920, ce n’est qu’à par­tir des an­nées 1960 que les créa­teurs et les ma­ga­zines vont s’ins­pi­rer des four­rures rus­tiques ve­nues du froid ou des vê­te­ments uti­li­sés pour la conquête spa­tiale ou l’ex­plo­ra­tion des océans. « A cette époque des ré­dac­trices vi­sion­naires comme Dia­na Vree­land vou­laient re­pous­ser les li­mites de la mode en en­cou­ra­geant des sty­listes et des pho­to­graphes à réa­li­ser des images dans des lieux loin­tains comme l’Arc­tique », ex­plique Pa­tri­cia Mears. La su­blime sé­rie de John Co­wan pour Vogue, shoo­tée en 1964 sur l’île ca­na­dienne de Corn­wal­lis est un cas d’école. Man­teau en plumes d’au­truche et hen­nin blanc im­ma­cu­lés se pro­fi­lant sur fond d’ice­bergs, nonnes po­laires en­ca­pu­chon­nées d’ar­gent scin­tillant comme le givre… Si la ma­gie de ces images reste gra­vée dans l’his­toire de la mode, les condi­tions de leur réa­li­sa­tion, elles, n’ont rien de gla­mour : film et ap­pa­reil pho­to ge­lés, six jours à at­tendre le pre­mier rayon de so­leil et des man­ne­quins pé­tri­fiés par le froid. Et pour­tant, cette sai­son les contrées du Grand Nord font rê­ver la mode comme ja­mais. En té­moignent les man­teaux fa­çon grizz­li, les bottes en four­rure mul­ti­co­lores ins­pi­rées des Inuits que l’on re­trouve chez Pra­da ou chez Mon­cler dans une ver­sion plus Moon Boot. Ou en­core les lu­nettes de gla­cier et les maxi dou­dounes aus­si cou­vrantes que celles des ex­plo­ra­teurs, à l’image de l’ano­rak Mu­sher de G. Star Raw qui em­prunte sa forme et ses ef­fets de cache-cou aux vê­te­ments des me­neurs de chiens de traî­neaux en Alas­ka. « Le Nord est pur. Les pay­sages sont ma­gni­fiques, l’air y est ge­lé et ra­fraî­chis­sant […]. Quand vous re­ve­nez de là-bas,

Dou­doune bleu gla­cier, SACAÏ.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.