Le vrai vi­sage de la Lune

L'Histoire - - Galilée -

Le 7 jan­vier 1610, Ga­li­lée ob­serve la Lune grâce à sa lu­nette et en re­pro­duit les dif­fé­rentes phases (ci-des­sus : des­sins au­to­graphes) dans le Si­de­reus nun­cius. Le monde scien­ti­fique du xviie siècle est ébran­lé : la « lune mon­tueuse » ne semble plus si dif­fé­rente de la Terre ! En ob­ser­vant ses évo­lu­tions, Ga­li­lée montre aus­si que c’est bien la Terre qui tan­tôt l’éclaire, tan­tôt la cache. L’ou­vrage sus­cite à nou­veau l’émoi en 2005 lorsque émerge un exem­plaire sup­po­sé ori­gi­nal or­né de Lunes peintes à l’aqua­relle. Les col­lec­tion­neurs s’em­ballent et deux équipes d’his­to­riens de l’art di­ri­gées l’une par Horst Bre­de­kamp, l’autre par Paul Need­ham cer­ti­fient son authenticité. Mal­gré l’en­thou­siasme gé­né­ral, l’an­glais Nick Wil­ding émet des doutes : com­ment ex­pli­quer, no­tam­ment, que le tam­pon de l’aca­dé­mie des lynx et la ty­po­gra­phie diffèrent des ori­gi­naux connus ? On doit se rendre à l’évi­dence : l’exem­plaire, pour­tant es­ti­mé à plu­sieurs mil­lions d’eu­ros, est un faux ! En 2014, Horst Bre­de­kamp, Irene Brü­ckle et Paul Need­ham re­con­naissent leur er­reur ini­tiale dans A Ga­li­leo For­ge­ry. Un­mas­king the New York Si­de­reus Nun­cius.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.