« L’is­lam c’est aus­si notre his­toire » à Bruxelles

Une re­la­tion vieille de 13 siècles.

L'Histoire - - Sommaire - Par Hu­guette Meu­nier

Les rap­ports entre is­lam et Eu­rope n’ont pas com­men­cé après la Se­conde Guerre mon­diale avec l’ar­ri­vée des tra­vailleurs d’afrique ou de Tur­quie. Ils sont beau­coup plus an­ciens, va­riés et sur­tout ré­ci­proques. C’est ce que veut mettre en va­leur cette ex­po­si­tion qui, après un pro­logue rap­pe­lant les ra­cines re­li­gieuses com­munes aux mo­no­théismes, s’ar­ti­cule en quatre par­ties chro­no­lo­giques : l’hé­ri­tage arabe (viiie-xive siècle), l’hé­ri­tage ot­to­man (xive-xxe), l’hé­ri­tage co­lo­nial (xxe-xxie) et la pé­riode ac­tuelle.

La pre­mière époque, cen­trée sur la pé­nin­sule Ibé­rique et la Si­cile (où se dé­ve­loppe un dia­lecte arabe, an­cêtre du mal­tais), se fo­ca­lise sur les échanges scien­ti­fiques et phi­lo­so­phiques. D’où le dé­cor de bi­blio­thèque ima­gi­naire pour pré­sen­ter les oeuvres. La deuxième, da­van­tage orien­tée sur les Bal­kans, in­siste sur les liens éco­no­miques, di­plo­ma­tiques et cultu­rels pé­rennes : pour les élites ot­to­manes, l’eu­rope in­carne le mo­der­nisme mais les Oc­ci­den­taux sont fas­ci­nés par « l’orien­ta­lisme », tels les Fran­çais « en costume turc » que peint Lio­tard au mi­lieu du xviiie siècle.

La co­lo­ni­sa­tion des ter­ri­toires ot­to­mans au xixe siècle, sous des formes di­verses, puis la dé­co­lo­ni­sa­tion du xxe marquent une nou­velle étape. Plus que la do­mi­na­tion ter­ri­to­riale ou politique, ce sont les hommes et les mi­gra­tions de po­pu­la­tions qui sont au coeur. Af­fiches, pho­tos et ob­jets sont mon­trés dans l’am­biance d’un quai por­tuaire. L’ex­po­si­tion s’achève sur des ar­tistes contem­po­rains, illus­tra­tion de la vi­ta­li­té d’une com­mu­nau­té qui compte 20 mil­lions de per­sonnes en ­Eu­rope. Hu­guette Meu­nier

La prière de l’ab­sent par Laurent Zyl­ber­man.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.