Al­sace ro­maine

L'Histoire - - Guide -

Les Sai­sons d’al­sace n° 73 C’est sur­tout au ier siècle de notre ère que l’al­sace s’est ro­ma­ni­sée, et ce avec une cer­taine ra­pi­di­té, ex­plique Ber­nar­dette Sch­nitz­ler ( Mu­sée ar­chéo­lo­gique de Stras­bourg). Le pro­ces­sus a été clas­sique : l’or­ga­ni­sa­tion ter­ri­to­riale est trans­for­mée et les élites adoptent la culture ro­maine, qui se dif­fuse en­suite dans l’en­semble de la so­cié­té. C’est aus­si le temps d’un nou­vel es­sor éco­no­mique pour la ré­gion, étu­dié par Ju­liette Bau­doux (In­rap, uni­ver­si­té de Stras­bourg). Les fouilles montrent que les den­rées et les ob­jets d’ori­gine mé­di­ter­ra­néenne se pro­pagent, même si le monde celte était dé­jà connec­té aux centres ita­liens et grecs. Les vins cuits et les olives du sud de l’es­pagne, le vin de Crète et l’huile ita­lienne, entre autres, trouvent là un nou­veau mar­ché.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.