Théo­lo­giens de la mon­naie

Les Mar­chands et le Temple. La so­cié­té chré­tienne et le cercle ver­tueux de la ri­chesse, du Moyen Age à l’époque mo­derne

L'Histoire - - Guide -

Gia­co­mo To­des­chi­ni trad. de l’ita­lien par Ida Gior­da­no, Al­bin Mi­chel, 2017, 560 p., 27 €. Le lan­gage de l’économie, om­ni­pré­sent dans l’es­pace politique et mé­dia­tique, nous a été lé­gué par les théo­lo­giens mé­dié­vaux. Telle est la thèse dé­fen­due dans un ou­vrage très touf­fu par Gia­co­mo To­des­chi­ni, pro­fes­seur d’his­toire éco­no­mique à Trieste. Il montre com­ment, par-de­là les di­ver­gences doc­tri­nales, émerge pro­gres­si­ve­ment un en­semble de concepts au­tour d’un prin­cipe éton­nam­ment contem­po­rain : la cir­cu­la­tion mo­né­taire, sous forme d’échanges, de dons, d’im­pôts, d’em­prunts pu­blics, est po­si­tive et contri­bue au bien com­mun, c’est-à-dire au bien de la com­mu­nau­té des chré­tiens, donc de l’église. Elle est même une ma­ni­fes­ta­tion de la cha­ri­té, à condi­tion qu’elle pro­cède d’in­ten­tions pures, s’ac­com­plisse avec dis­cer­ne­ment et évite l’usure et l’ava­rice. Dis­po­ser d’ou­tils in­tel­lec­tuels per­met­tant d’ana­ly­ser les res­sorts éco­no­miques de­vient dès lors une né­ces­si­té pour les ec­clé­sias­tiques qui ac­com­pagnent ain­si l’émer­gence du ca­pi­ta­lisme : au tra­vers de cette cris­tal­li­sa­tion du dis­cours sur la fi­nance, c’est en ef­fet aus­si l’émer­gence de l’économie fi­nan­cia­ri­sée que nous ré­vèle cet ou­vrage.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.