Pa­nique au mo­nas­tère

L'Histoire - - Les Vikings -

Le moine his­to­rien Er­men­taire ra­conte les in­cur­sions nor­mandes qui ont tou­ché le mo­nas­tère de Noir­mou­tier. Ces bar­bares s’abat­taient sou­vent sur le port de l’île, se condui­saient comme des gens fé­roces et dé­vas­taient tout. Les ha­bi­tants pré­fé­rèrent s’en­fuir plu­tôt que de cou­rir le risque d’une ex­ter­mi­na­tion. […] Les Nor­mands ré­pan­daient sans cesse l’épou­vante dans l’île, leur in­fli­geaient des pertes sen­sibles et les tour­men­taient de toute ma­nière. Nos re­li­gieux, crai­gnant que nos cruels en­ne­mis ne dé­ter­rassent le sar­co­phage de saint Phi­li­bert et ne je­tassent au vent ou dans la mer ce qu’il ren­ferme, comme ils ont fait en Bre­tagne, dit-on, pour les re­liques d’un cer­tain saint, vou­lurent se sous­traire à cette dan­ge­reuse do­mi­na­tion en pre­nant la fuite.” Er­men­taire, Trans­la­tiones et mi­ra­cu­la s. Phi­li­ber­ti, trad. L. Maitre, Bul­le­tin de la So­cié­té ar­chéo­lo­gique de Nantes et de la Loire in­fé­rieure, t. 35, 1896, pp. 117-118.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.