Re­lief

Libération - - CANNES - Par DI­DIER PÉRON

En 2009, la sor­tie d’Ava­tar de James Ca­me­ron en­tend faire en­trer le pu­blic dans l’ère nou­velle du ci­né­ma en re­lief. Le ci­néaste et pro­duc­teur amé­ri­cain est convain­cu du po­ten­tiel pro­fon­dé­ment trans­for­ma­teur de cette tech­no­lo­gie du trompe-l’oeil qui doit per­mettre aux spec­ta­teurs une ex­pé­rience aug­men­tée de ce bon vieux ci­né­ma qu’on de­vrait fi­nir pas trou­ver ter­ri­ble­ment plat. Or, fi­na­le­ment, les chiffres de fré­quen­ta­tion aux Etats-Unis ont ra­pi­de­ment été ju­gés dé­ce­vants et les prin­ci­paux fa­bri­cants de té­lé­vi­seurs ont net­te­ment ra­len­ti leur bud­get de dé­ve­lop­pe­ment du poste do­mes­tique 3D. Fi­na­le­ment, l’usage a conso­li­dé le non-re­lief par la pro­li­fé­ra­tion des écrans tac­tiles et hor­mis en Chine où le mar­ché du block­bus­ter en re­lief en salles est flo­ris­sant, les dé­ci­deurs des stu­dios n’en font plus vrai­ment un en­jeu mar­ke­ting ma­jeur, comme on a pu le voir avec la sor­tie de

The Last Je­di ou de Black Pan­ther. La par­tie en re­lief du film de Bi Gan, Un grand voyage vers la

nuit, in­dique les res­sources que peut ti­rer la ra­di­ca­li­té poé­tique d’un au­teur d’une simple dé­am­bu­la­tion noc­turne en un éblouis­sant plan-sé­quence d’une heure cap­té en 3D. Les corps semblent si proches qu’on pour­rait tendre la main pour les tou­cher et on passe à pas feu­trés des ruelles aux in­té­rieurs des bars ou des mai­sons comme dans d’au­then­tiques lieux qui n’at­ten­daient que notre pré­sence pour en confor­ter la cha­leur ou l’éclat louche. De même que Godard (Adieu au lan­gage), Omer Fast (Au­gust) ou Ca­mille Hen­rot (Sa­tur­day) du cô­té du film d’art ou Wer­ner Her­zog pour le do­cu­men­taire (la Grotte

des rêves per­dus) ou Gas­par Noé pour le por­no (Love), le re­lief, ou­til de ma­tra­quage et de poudre aux yeux, se mue en mo­da­li­té fi­gu­ra­tive aux pou­voirs sor­ciers. Le ci­né­ma en sort moins spec­tral et plus que ja­mais ten­du vers l’éblouis­se­ment de la pure pré­sence au monde.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.