LUIZ INÁCIO LULA DA SIL­VA

Libération - - MONDE -

an­cien pré­sident du Bré­sil, dans une tri­bune pu­bliée dans le Monde Il s’es­time vic­time d’une «farce ju­di­ciaire» et exige une élec­tion pré­si­den­tielle «dé­mo­cra­tique», avec «toutes les forces po­li­tiques», dont la sienne. Dans une tri­bune pu­bliée jeu­di par le Monde, l’ex-pré­sident bré­si­lien Luiz Inácio Lula da Sil­va, 72 ans, in­car­cé­ré dé­but avril pour cor­rup­tion, dé­clare: «En tant que pré­sident, j’ai dé­fen­du, par tous les moyens, la lutte contre la cor­rup­tion et je n’ac­cepte pas qu’on m’im­pute ce type de crime par le biais d’une farce ju­di­ciaire.» L’ex-chef de l’Etat a été condam­né à 12 ans et 1 mois de pri­son pour avoir re­çu un luxueux ap­par­te­ment en bord de mer d’une en­tre­prise de BTP, ce qui l’em­pêche de se re­pré­sen­ter au scru­tin pré­vu en oc­tobre. Ces élec­tions «ne se­ront dé­mo­cra­tiques que si toutes les forces po­li­tiques peuvent y par­ti­ci­per de fa­çon libre et juste», juge-t-il, pré­sen­tant sa can­di­da­ture comme «une pro­po­si­tion pour que le Bré­sil re­trouve le che­min de l’in­clu­sion so­ciale, du dia­logue dé­mo­cra­tique, de la sou­ve­rai­ne­té na­tio­nale et de la crois­sance éco­no­mique pour la construc­tion d’un pays plus juste et so­li­daire».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.