VIII

Libération - - CANNES -

Trem­blez car­casses en­di­man­chées, Ter­ry Gilliam a fi­na­le­ment ral­lié la Croi­sette, dé­jouant les plus sombres pro­nos­tics. Re­ve­nu d’entre les draps blancs d’une chambre d’hô­pi­tal (après «un blo­cage de l’ar­tère mé­dul­laire, celle qui amène le sang vers le cer­veau»), res­ca­pé des af­fron­te­ments ju­di­ciaires qui ont bien failli avoir la peau de son «Don Qui­chotte de la mal­chance», le ci­néaste de 77 ans s’em­piffre de ma­de­leines aux fraises dans un sa­lon can­nois. Aux anges, il en­chaîne les blagues sur sa san­té, sa femme, le dî­ner de la veille dans le même res­tau­rant que les ac­teurs de Star Wars. Avant de pré­ci­ser plus sé­rieu­se­ment : «C’est im­por­tant pour moi d’être ici, que le film ait sur­mon­té tout ça, c’est fan­tas­tique.» Il gra­vi­ra les marches ce sa­me­di pour clore le Fes­ti­val et, par la même oc­ca­sion, vingt-cinq ans de ga­lère. Gilliam le mau­dit en ri­gole : «Dieu me dé­teste. Au moins, je pense qu’avec ce film j’ai réus­si à prou­ver son exis­tence.»

Il a l’air d’un tou­riste en go­guette avec ses san­dales, son jean et sa veste de ki­mo­no (en­trou­verte sur un tee-shirt es­tam­pillé «Don Quixote vive»), un tou­riste qui re­trace son voyage aux confins de la poisse. Tout com­mence dans les an­nées 90. Ha­bi­tué à dé­vo­rer trois livres par jour, «un à chaque re­pas», il se prend de pas­sion pour Cer­vantes. Ou plu­tôt, rec­ti­fie-t-il théâ­tra­le­ment et hi­lare: «C’est Cer­vantes qui m’a choi­si. Moi, je suis une vic­time, une vic­time de cet homme du XVIIe siècle. Très hon­nê­te­ment, je pense qu’il a abu­sé de moi pen­dant toutes ces an­nées.» En­thou­sias­mé par le mo­nu­ment lit­té­raire, il le conver­tit à sa sauce en scé­na­rio. Reste que Hol­ly­wood est fri­leux avec l’an­cien Mon­ty Py­thon qui, mal­gré les suc­cès de Bra­zil ou l’Ar­mée des douze singes, passe pour un doux dingue aux poches per­cées et à la feuille de route aléa­toire. Il fau­dra dix ans pour dé­go­ter spon­sors et cas­ting de rêve: John­ny Depp, Va­nes­sa Pa­ra­dis et Jean Ro­che­fort. La presse an­nonce dé­jà avec fra­cas «l’un des films les plus ex­ci­tants de ce dé­but de mil­lé­naire».

En 2000, toute l’équipe se re­trouve dans une zone dé­ser­tique au nord de Ma­drid pour un tour­nage en­tré dans la lé­gende du pire. Pre­mier jour : le bruit des Mi­rage F16 sur­vo­lant la base aé­rienne em­pêche toute prise de son. Deuxième: un orage apo­ca­lyp­tique dé­vaste le plateau. Cin­quième: Jean Ro­che­fort dé­clare for­fait. Souf­frant d’une double her­nie dis­cale (ce qui est gê­nant pour un rôle es­sen­tiel­le­ment à che­val), il doit su­bir une in­ter­ven­tion chi­rur­gi­cale. Am­biance dix plaies d’Egypte.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.