1,8 mil­lion d’eu­ros pour re­mettre la pis­cine à neuf

L'Impartial - - La Une -

Le Syn­di­cat In­ter­com­mu­nal de l’En­semble Aqua­tique et Lu­dique (SIDEAL) te­nait, l’autre mer­cre­di soir, son as­sem­blée gé­né­rale, à la mai­rie de Pont-Saint-Pierre, sous la pré­si­dence de Pierre De­choz et en pré­sence d’une ving­taine de membres.

En pre­mier lieu, le compte ren­du de la der­nière réunion a été lu et ap­prou­vé. Puis, c’est la si­tua­tion bud­gé­taire qui a été exa­mi­née, ne sou­le­vant pas de ques­tion par­ti­cu­lière ; ce bi­lan fi­nan­cier de de­mi-an­née a lui aus­si été ap­prou­vé. Pierre De­choz a éga­le­ment in­for­mé l’as­sem­blée de la créa­tion d’un nou­veau grade, à un éche­lon sup­plé­men­taire : « ad­joint ad­mi­nis­tra­tif ter­ri­to­rial prin­ci­pal », qui concerne sept agents.

Tra­vaux à ve­nir

L’en­jeu le plus im­por­tant de cette as­sem­blée gé­né­rale est la ques­tion des tra­vaux de ré­no­va­tion à ef­fec­tuer à la pis­cine. Comme l’ex­plique Pierre De­choz, « deux ap­pels d’offres ont été lan­cés : le pre­mier pour re­cru­ter un as­sis­tant à maître d’ou­vrage, au­quel seul Eure Amé­na­ge­ment Dé­ve­lop­pe­ment a ré­pon­du, et a donc été choi­si ; et un se­cond pour re­cru­ter un maître d’oeuvre, pour le­quel il y a eu quatre ré­ponses. Après analyse et syn­thèse de ces quatre offres, il est ap­pa­ru que la moins chère est aus­si celle qui a ob­te­nu les meilleures notes aux autres cri­tères (moyens hu­mains ; qua­li­té, ré­fé­rences et adé­qua­tion avec le pro­jet ; et mo­ti­va­tion). »

L’as­sis­tant à maî­trise d’ou­vrage et le maître d’oeuvre étant re­cru­tés, le SIDEAL peut main­te­nant s’en­ga­ger plus con­crè­te­ment dans les tra­vaux, qui se­ront réa­li­sés en 2019.

Ils com­pren­dront no­tam­ment la ré­fec­tion des sa­ni­taires, avec mise aux normes Per­sonnes à Mo­bi­li­té Ré­duite (PMR) ; le rem­pla­ce­ment du car­re­lage et ac­ces­soires des plages et jar­dins, ain­si que ceux du contexte d’étan­chéi­té iso­lé des ter­rasses et lan­ter­neaux, des faux pla­fonds et des grilles de ven­ti­la­tion… Le mon­tant to­tal de ces tra­vaux est es­ti­mé à 1 555 000 € HT.

Les CM2 de re­tour à la pis­cine ?

C’est en­suite le fonc­tion­ne­ment pour les sco­laires qui a été évo­qué : « 88 classes de pri­maires sont ac­cueillies du­rant l’an­née, soit 44 classes par se­maine, aux­quelles s’ajoutent quatre cré­neaux col­lège. »

De la grande sec­tion au CM1, chaque en­fant au­ra ain­si bé­né­fi­cié de 80 séances de pis­cine. « Mais des mo­di­fi­ca­tions sont pro­po­sées par l’Édu­ca­tion na­tio­nale, avec, par exemple, l’idée de fonc­tion­ner non plus au se­mestre mais au tri­mestre. Ce­la per­met­trait d’ac­cueillir plus de classes, dont les CM2 qui ne vont pas à la pis­cine, mais les en­fants n’au­raient plus alors que onze séances au lieu de seize par an­née sco­laire… »

La ques­tion se pose aus­si d’oc­troyer les cré­neaux des Grandes Sec­tions (GS) aux CM2, car ce­la semble illo­gique que les en­fants bé­né­fi­cient de l’ac­ti­vi­té de la GS au CM1, puis en 6e seule­ment… Af­faire à suivre donc. En­fin, avant que l’as­sem­blée ne se ter­mine, suite à la dé­mis­sion de Chris­tian De­fline, Chan­tal Pi­card, seule can­di­date a été élue au poste de 4e vi­ce­pré­sident.

Jus­qu’au 3 sep­tembre, la pis­cine de Pont-Saint-Pierre est ou­verte le lun­di de 10h à 18h 30, mar­di de 10h à 12h et de 14h à 19h, mer­cre­di de 10h à 18 h 30, jeu­di de 10h à 12h et de 14h à 19h, le ven­dre­di de 10h à 22h, le sa­me­di de 10h à 12h (cré­neau ré­ser­vé aux fa­milles avec au moins un en­fant de moins de 5 ans) et de 15h à 19h et le di­manche de 8h30 à 12h. Fer­me­ture le mar­di 15 août. Rens. au 02 32 49 70 90.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.