Une pre­mière fleur à confor­ter

L'Impartial - - Étrépagny -

De­puis 2014, la com­mune a re­joint les rangs des villes et villages ayant au moins une fleur. Une dis­tinc­tion qu’elle en­tend bien conser­ver voire pas­ser à l’éche­lon su­pé­rieur.

Sur les 239 com­munes can­di­dates au concours dé­par­te­men­tal des villes et villages fleu­ris, cin­quante et une ont été sé­lec­tion­nées pour la vi­site du ju­ry. Par­mi elles fi­gu­rait Étré­pa­gny.

L’autre mar­di ma­tin, ses membres em­me­nés par Thier­ry Plou­vier, maire de Lyons-laFo­rêt et pré­sident d’Eure Tou­risme, étaient at­ten­dus en mai­rie. Pierre Beau­fils, le maire, les a ac­cueillis avant de les lais­ser entre les mains de son ad­joint Em­ma­nuel Ca­vé ac­com­pa­gné de Gilles Per­rin, le res­pon­sable du ser­vice es­paces verts.

12 000€ de bud­get

Au pro­gramme, une vi­site de la ville me­née au pas de charge pour faire le tour des amé­na­ge­ments. Elle a dé­bu­té dans le ci­me­tière où des mas­sifs ont été créés avec du paillage de chanvre. L’oc­ca­sion pour les membres du ju­ry d’in­ter­ro­ger l’élu et l’agent com­mu­nal.

La mu­ni­ci­pa­li­té se four­nit prin­ci­pa­le­ment dans l’en­tre­prise Le­clerc de Saint-Étienne-du-Rou­vray. « Nous ache­tons 7 500 an­nuelles pour un bud­get de

12 000€ », pré­cise Gilles Per­rin.

Dans le jar­din pu­blic

Di­rec­tion en­suite le jar­din pu­blic de­puis l’en­trée si­tuée rue Aris­tide Briand avant de re­joindre le centre-ville. Ce qui n’était en­core qu’une friche il y a quelques an­nées est de­ve­nu un en­droit agréable où il fait bon se pro­me­ner.

Tou­te­fois, les membres du ju­ry n’ont pas man­qué de faire quelques re­marques né­ga­tives. Ils ont no­tam­ment poin­té du doigt l’état de vé­tus­té des bancs, les murs gris de part et d’autre qui mé­ri­te­raient d’être ha­billés ou en­jo­li­vés. L’un des membres a même évo­qué la pos­si­bi­li­té d’y faire une fresque. Pour ter­mi­ner, Thier­ry Plou­vier, en spé­cia­liste avec une com­mune to­ta­li­sant quatre fleurs, a conseillé à Gilles Per­rin d’uti­li­ser du paillage avec des fibres de lin.

Col­lège et école

Le ju­ry a pour­sui­vi sa vi­site avec les abords du col­lège Louis An­que­tin pour ap­pré­cier les sus­pen­sions flo­rales. La ma­ti­née s’est ache­vée der­rière l’école pri­maire Georges De­la­mare où le ju­ry a pu ad­mi­rer la cour, qui fait la fier­té de la mai­rie, le coin po­ta­ger ain­si que les amé­na­ge­ments pay­sa­gers des lo­ge­ments.

La mu­ni­ci­pa­li­té en­tend ain­si dé­cro­cher l’un des nom­breux prix que dé­cer­ne­ra le ju­ry dé­par­te­men­tal à l’au­tomne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.