Karl To­quard veut dé­fendre sa pro­fes­sion de fo­rain

Face aux dif­fi­cul­tés de plus en plus grandes que ren­contrent les fo­rains, Karl To­quard a mon­té du­rant l’été l’As­so­cia­tion de Dé­fense des fo­rains et des cir­cas­siens. Un ap­pel à ma­ni­fes­ter est lan­cé pour le mar­di 12 sep­tembre.

L'Impartial - - A La Une -

Des mil­liers de ca­mions en tête de cor­tège dans les ma­ni­fes­ta­tions contre la loi Tra­vail à Pa­ris et dans plu­sieurs grandes villes de France. Telle est la scène à la­quelle nous pour­rions as­sis­ter mar­di 12 sep­tembre. En ef­fet, les fo­rains ont pré­vu de dé­fi­ler aux cô­tés de la CGT pour dé­fendre leur pro­fes­sion de plus en plus me­na­cée.

Ins­tal­lé à Cour­celles-sur-Seine, Karl To­quard en fe­ra par­tie au nom de l’As­so­cia­tion de Dé­fense des fo­rains et des cir­cas­siens qu’il a créée le 12 juillet der­nier. Il a re­joint l’in­ter­syn­di­cale des en­tre­pre­neurs et ar­ti­sans des fêtes fo­raines pour pro­tes­ter contre les dé­ci­sions gou­ver­ne­men­tales. Une dé­lé­ga­tion com­po­sée de Da­niel Pour­rier (fo­rain re­pré­sen­tant du SAFF), Re­né Hayoun (fo­rain re­pré­sen­tant du ADDF), Di­dier Gi­rard (fo­rain et cirque re­pré­sen­tant du cid’eu­rope), Nor­man Bruch (fo­rain re­pré­sen­tant du Ci­du­na­ti), Ré­fis Le­fèvre (fo­rain), Mar­cel Cam­pion (fo­rain re­pré­sen­tant du monde fes­tif), Karl To­quard (As­so­cia­tion dé­fense des fo­rains et des cir­cas­siens) ain­si que quatre membres de l’in­ter­syn­di­cale ont été re­çus ven­dre­di der­nier à Ma­ti­gnon par quatre re­pré­sen­tants de l’État.

Au cours de cette réunion, six points ont été abor­dés. À com­men­cer par la loi sur les ap­pels d’offres sur le do­maine pu­blic mais aus­si la dé­lo­ca­li­sa­tion des centre-villes, qui font no­tam­ment craindre le pire. « Les gros groupes vont avoir le droit d’exis­ter mais pas les pe­tits en­tre­pre­neurs dont la plu­part d’entre nous font par­tie. Nous sommes fo­rains de père en fils donc nous ré­cu­pé­rons les em­pla­ce­ments de nos pa­rents que nous lais­se­rons par la suite à nos en­fants. Cer­taines com­munes re­fusent dé­sor­mais de nous ac­cueillir comme à Montl­hé­ry dans l’Es­sonne où le maire a dé­cré­té qu’il n’y au­rait plus de fête fo­raine ».

Les fo­rains ont ré­cla­mé l’exo­né­ra­tion de la taxe à l’es­sieu (TSVR) qu’ils jugent in­équi­table. « Nous ne rou­lons par­fois qu’une fois par mois mais nous nous ac­quit­tons de la même re­de­vance que les trans­por­teurs qui roulent tous les jours. Cer­tains fo­rains ne font pas plus de 500 voire 1 000 km dans l’an­née », af­firme Karl To­quard.

Ils ont aus­si de­man­dé la no­mi­na­tion d’un ré­fé­rent in­ter­mi­nis­té­riel, la re­mise en place des écoles iti­né­rantes dans les grandes fêtes fo­raines, l’ap­pli­ca­tion de la loi sur les caisses en­re­gis­treuses à la­quelle les fo­rains ne sont nor­ma­le­ment pas sou­mis mais pour la­quelle ils doivent s’ac­quit­ter d’amendes de 7 500€. Ils sou­haitent si­gner une nou­velle conven­tion avec l’As­so­cia­tion des maires de France. S’ils n’ob­tiennent pas sa­tis­fac­tion au plus tard lun­di, les fo­rains pré­voient de blo­quer les routes. Pour sa part, Karl To­quard a d’ores et dé­jà an­non­cé qu’il blo­que­rait l’autoroute A13 sans tou­te­fois pré­ci­ser à quel en­droit.

En at­ten­dant, le fo­rain se­ra pré­sent avec une quin­zaine de confrères sur la place Ni­co­las Pous­sin pour la foire à tout des An­de­lys.

Il y ins­tal­le­ra son ma­nège à sen­sa­tion L’Ours Blanc. 40 tonnes à mon­ter entre le mer­cre­di soir et le ven­dre­di mi­di qu’il fau­dra en­suite ra­pi­de­ment dé­mon­ter pour al­ler ma­ni­fes­ter le cas échéant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.