La Com’com s’étend dans l’Oise

Football fé­mi­nin : ça car­tonne !

L'Impartial - - La Une -

À peine née, la com­mu­nau­té de com­munes du Vexin nor­mand veut dé­jà gros­sir. Cinq pré­ten­dantes ont en ef­fet ma­ni­fes­té le dé­sir de re­joindre la nou­velle ins­tance qui re­grou­pait de­puis le 1er jan­vier der­nier 36 com­munes, is­sues des ex-can­tons d’Étré­pa­gny et de Gi­sors.

L’autre lun­di, les 64 élus qui siègent dans la jeune as­sem­blée de­vaient se pro­non­cer sur cette ex­ten­sion qui concer­ne­rait Bé­zu­la-Fo­rêt, Mar­ta­gny, Châ­teau-surEpte ain­si que deux com­munes de l’Oise : Cour­celles-lès-Gi­sors et Bou­ry-en-Vexin.

In­quié­tudes sur le coût

Si sur le prin­cipe, l’adop­tion au sein de la com’com a été vo­tée sous les ap­plau­dis­se­ments, plu­sieurs in­ter­ro­ga­tions ont été sou­le­vées par une poi­gnée d’élus, qui a ma­ni­fes­té son éton­ne­ment de voir le dos­sier

trai­té si vite. « Avant la trêve estivale, on nous an­non­çait qu’une étude ve­nait d’être lan­cée, et là nous de­vons dé­jà nous pro­non­cer alors que nous ne connais­sons pas en­core toutes les conclu­sions, en par­ti­cu­lier sur ce que va coû­ter cette ex­ten­sion », s’est in­quié­té avec vé­hé­mence Mi­chel Chan­trelle, maire de Sainte-Ma­rie-de-Vatimesnil.

Ce qui n’a pas man­qué de faire ré­agir Fran­çois Le­tierce (maire d’Hé­bé­court, en charge des fi­nances et du bud­get) : « Quel mes­sage en­voyez­vous là aux ad­mi­nis­trés qui ma­ni­festent le dé­sir de nous re­joindre ? Peu im­porte le prix, nous de­vons ré­pondre aux at­tentes de cette po­pu­la­tion qui fait par­tie de notre bas­sin de vie, qui dé­pense, pra­tique des ac­ti­vi­tés de loi­sirs et tra­vaille chez nous ! »

Un ca­len­drier « contraint »

Reste que sur le fond, l’étude réa­li­sée par Ca­lia con­seil n’a pas en­core dres­sé toutes les conclu­sions pra­tiques d’un tel rap­pro­che­ment. Une po­si­tion as­su­mée par le bu­reau communautaire, à com­men­cer par le maire de Gi­sors, Alexandre Ras­saërt : « Nous sommes te­nus par un ca­len­drier contraint et im­po­sé no­tam­ment par la pré­fec­ture. Les choses risquent d’être plus com­pli­quées si nous lais­sons pas­ser l’oc­ca­sion.

Il faut sai­sir la balle au bond. Et puis c’est quand même agréable de se dire que notre com­mu­nau­té de com­munes sus­cite le dé­sir de nou­veaux adhé­rents ». Et

Per­rine For­zy d’ajou­ter : « Les comptes s’équi­librent in fine à peu près ».

La ques­tion se­ra tran­chée par un vote à la ma­jo­ri­té fa­vo­rable, tan­dis que celle de la re­pré­sen­ta­tion et de la ré­par­ti­tion des sièges dans le cadre de la nou­velle as­sem­blée se­ra elle aus­si vo­tée à la ma­jo­ri­té moins quatre voix, en grande par­tie is­sues d’élus de Bé­zu-Saint-Éloi qui est la seule per­dante puis­qu’elle se voit re­ti­rer un siège par rap­port à la confi­gu­ra­tion ac­tuelle.

Bé­zu-Saint-Éloi perd un siège

Cette nou­velle ré­par­ti­tion pré­voit 70 sièges pour 41 com­munes avec deux voix pour Neaufles-Saint-Mar­tin, deux pour Bé­zu-Saint-Éloi, sept pour Étré­pa­gny, 22 pour Gi­sors et une pour cha­cune des autres com­munes.

Une ré­par­ti­tion choi­sie se­lon la règle du doit com­mun et non de ce­lui d’un ac­cord lo­cal qui au­rait ré­duit le nombre de sièges glo­bal à 64 seule­ment.

Quel coût de sor­tie ?

Chaque com­mune membre de­vra dé­sor­mais dé­li­bé­rer d’ici la moi­tié de l’au­tomne en fa­veur ou non de cette ex­ten­sion.

Elle fe­ra aus­si l’ob­jet d’un dé­bat au sein des as­sem­blées com­mu­nau­taires d’où pro­viennent les cinq com­munes, avec en toile de fond l’épi­neuse ques­tion du coût du ti­cket de sor­tie en fonc­tion de la perte fis­cale qu’elle re­pré­sente pour l’ins­tance communautaire

La nou­velle carte qui se des­sine de la com­mu­nau­té de com­munes du Vexin nor­mand.

Pré­sents dans le pu­blic le soir du vote, les maires des fu­tures com­munes membres es­timent ce rap­pro­che­ment « co­hé­rent par rap­port au bas­sin de vie ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.