Un prix na­tio­nal pour l’Ins­ti­tut de beau­té Le Bre­ton

L'Impartial - - La Une -

Belle con­sé­cra­tion pour Mé­la­nie Gic­quel, pro­prié­taire de l’ins­ti­tut de beau­té Le Bre­ton à Pont-Saint-Pierre. Son éta­blis­se­ment a été clas­sé par­mi les trois meilleurs de France.

Calme et re­laxa­tion… dès la porte fran­chie, l’ins­ti­tut de beau­té Le Bre­ton in­vite au bien-être. Ac­cueillie par Mé­la­nie Gic­quel, la pro­prié­taire des lieux et sa sa­la­riée Peggy Che­va­leyre, la clien­tèle entre dans un uni­vers dé­dié à la dé­tente. Et c’est bien ce­la que les Beau­ty Fo­rum Awards viennent de ré­com­pen­ser.

Seule­ment trois en France

L’autre sa­me­di, au Pa­lais des Congrès de Pa­ris, Mé­la­nie Gic­quel, ac­com­pa­gnée de sa sa­la­riée a re­çu un tro­phée ré­com­pen­sant le tra­vail réa­li­sé dans l’ins­ti­tut si­tué au-des­sus de la piz­ze­ria le La­tin à Pont-SaintPierre. Par­mi plus d’une cin­quan­taine de can­di­da­tures, l’ins­ti­tut de beau­té pé­tri­pon­tain s’est clas­sé par­mi les trois meilleurs lieux de beau­té de France, avec deux éta­blis­se­ments pa­ri­sien et gi­ron­din.

« Le ju­ry re­garde tout de l’ar­chi­tec­ture des lieux et leur amé­na­ge­ment à l’ac­cueil de la clien­tèle en pas­sant par les ac­tions com­mer­ciales ou en­core l’ori­gi­na­li­té de ce que nous pro­po­sons » , ex­plique Mé­la­nie Gic­quel qui a re­pris l’ins­ti­tut en août 2013, après y avoir ef­fec­tué des stages pro­fes­sion­nels sous la su­per­vi­sion de l’an­cienne pro­prié­taire Jo­sette Le Bre­ton.

Une re­con­nais­sance de la pro­fes­sion

« Ob­te­nir ce prix est pour moi une re­con­nais­sance de la pro­fes­sion. C’est aus­si une fier­té per­son­nelle concer­nant mon par­cours pro­fes­sion­nel et le tra­vail four­ni au quo­ti­dien. »

Car la jeune chef d’en­tre­prise ne mé­nage pas ses ef­forts.

Après un bac lit­té­raire op­tion arts plas­tiques, la jeune fille sou­haite se ré­orien­ter dans le monde de la beau­té. Elle in­tègre l’école Ca­the­rine Lo­rène à Rouen pour un BTS es­thé­tique. « Et j’ai fait mes stages pro­fes­sion­nels dans l’ins­ti­tut de Jo­sette Le Bre­ton. Mon di­plôme en poche, Jo­sette m’a em­bau­ché. Et en même temps je don­nais des cours dans l’école Ca­the­rine Lo­rène mais aus­si à Com­piègne. » Et fi­na­le­ment il y a trois ans, elle re­prend le sa­lon au­quel elle se consacre de­puis à 100 %. « J’ai même fait les tra­vaux moi-même. »

Mas­sages

Cô­té soins, Mé­la­nie Gic­quel pro­pose du tra­di­tion­nel : beau­té des pieds, ma­nu­cure, épi­la­tions, ma­quillage, UV ain­si que les soins pour le corps. Il y en a pour tous les goûts. « Je me dé­place aus­si en en­tre­prise ou en col­lec­ti­vi­té pour don­ner des cours de ma­quillage no­tam­ment ou faire des ani­ma­tions. »

Et à tout ce­la, la pro­fes­sion­nelle de la beau­té ajoute des mas­sages avec dif­fé­rentes tech­niques. « Je fais ré­gu­liè­re­ment des for­ma­tions pour m’adap­ter aux nou­veau­tés, tout en res­tant dans ce qui me cor­res­pond, à sa­voir le tra­vail ma­nuel sans ap­pa­reil. »

En plus des tra­di­tion­nels mas­sages ca­li­for­nien, ti­bé­tain, orien­tal ou shiat­su, Mé­la­nie Gic­quel pro­pose un mas­sage ha­waïen et de­puis peu un mas­sage fa­cial ja­po­nais aux ver­tus an­ti-âge.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.