Pé­NU­RIE DE BEURRE : POUR­QUOI ET JUS­QU’à QUAND ?

L'Impartial - - Vite Lu -

Au su­per­mar­ché, le rayon beurre se vide. Ali­men­tée par la ten­ta­tion de faire des ré­serves, la pé­nu­rie est liée aux mau­vaises condi­tions cli­ma­tiques en 2016, en­traî­nant une mé­diocre ré­colte du four­rage qui ali­mente le bé­tail et donc, une baisse de la pro­duc­tion lai­tière. En pa­ral­lèle, la de­mande mon­diale de beurre ex­plose, no­tam­ment en Chine et aux États- Unis. Les prix flambent. Or, en France, les ta­rifs sont fixés pour un an (en fé­vrier) entre four­nis­seurs et dis­tri­bu­teurs. Les in­dus­triels ont donc tout in­té­rêt à ex­por­ter leur beurre plu­tôt que le vendre ici. « Cette pé­nu­rie ne va

pas du­rer » , af­firme le mi­nistre de l’Agri­cul­ture à Sud Ra­dio. Sur France Bleu, le pré­sident de la FNCL (co­opé­ra­tives lai­tières) as­sure que « le mar­ché du beurre va res­ter ten­du jus­qu’au dé­but de l’hi­ver, le temps que la pro­duc­tion re­monte » .

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.