DES éLÈVES TRA­VAILLENT SUR L’EXIL

L'Impartial - - Les Andelys -

Le ly­cée Jean Mou­lin mène un pro­jet d’en­ver­gure di­ri­gé par Mme Que­ne­hen sur huit classes im­pli­quant dix en­sei­gnants. Au cours de l’an­née sco­laire, les élèves des fi­lières gé­né­rale et pro­fes­sion­nelle se­ront ame­nés à ré­flé­chir sur l’exil. Ce pro­jet est réa­li­sé en par­te­na­riat avec des ar­tistes (écri­vains, vi­déastes, co­mé­diennes), des as­so­cia­tions comme Am­nes­ty In­ter­na­tio­nal.

émi­gra­tion for­cée

C’est dans ce cadre que l’autre ven­dre­di une cin­quan­taine d’élèves de 2de, de 1re Mé­ca­nique au­to et de l’ate­lier Sciences Po se sont ren­dus à Pa­ris avec Mmes Jau­motte, Lacroix et Se­gue­la. Les ly­céens et leurs pro­fes­seurs ont d’abord vi­si­té l’ex­po­si­tion sur l’im­mi­gra­tion en France au Pa­lais de la

Porte Do­rée. « Cette pre­mière par­tie a in­ter­pel­lé les élèves sur l’évo­lu­tion de l’ac­cueil en France de mi­grants, où se­lon les pé­riodes de pros­pé­ri­té ou de crise on pra­tique une po­li­tique d’ac­cueil fa­ci­li­té et va­lo­ri­sé ou bien une po­li­tique de res­tric­tion, de quo­tas et d’ex­clu­sion. Les élèves ont aus­si pris conscience de la dif­fi­cul­té à quit­ter son pays, des sa­cri­fices consen­tis pour al­ler ailleurs et de cette no­tion d’émi­gra­tion for­cée qui existe en­core au­jourd’hui » , ex­plique Mar­tine Se­gue­la, pro­fes­seur d’His­toire-Géo­gra­phie.

Construc­tion du concept de « races »

L’après-mi­di, di­rec­tion le Mu­sée de l’Homme pour dé­cou­vrir l’ex­po­si­tion in­ti­tu­lée autres, des pré­ju­gés au ra­cisme. Ce par­cours de ré­flexion sur l’at­ti­tude des Hommes amène à voir comment les pays co­lo­ni­sa­teurs ou cer­taines idéo­lo­gies ont uti­li­sé les sciences pour cons­truire le concept de « races » et de su­pé­rio­ri­té de cer­taines po­pu­la­tions sur d’autres. En­suite, les élèves ont été confron­tés en images à trois faits ma­jeurs his­to­riques du ra­cisme au XXe siècle : la sé­gré­ga­tion des Noirs aux ÉtatsU­nis, le na­zisme et l’an­ti­sé­mi­tisme en Eu­rope, le gé­no­cide du Rwan­da. Ils ont abou­ti à ce constat : « Nous sommes tous de la même es­pèce et tous mé­tis­sés »

Ces ré­flexions vont se pour­suivre tout au long du pro­jet Exil. Ren­dez-vous pour de pro­chaines étapes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.