Ci­scope, le réseau so­cial qui re­nou­velle le genre

Plus de 40 mil­lions ! C’est au­jourd’hui le nombre d’in­ter­nautes en France, et par­mi eux plus de 80% qui uti­lisent les ré­seaux so­ciaux, le plus sou­vent à titre per­son­nel.

L'Informaticien - - PUBLI-INFORMATION -

Cette iné­luc­table (r)évo­lu­tion de notre ma­nière de com­mu­ni­quer les uns avec les autres consti­tue au­jourd’hui un vé­ri­table atout pour l’en­tre­prise. Elle doit im­pé­ra­ti­ve­ment ces­ser de consi­dé­rer les ré­seaux so­ciaux comme des « em­pê­cheurs de tra­vailler », et au contraire in­té­grer les nou­velles ha­bi­tudes de ses sa­la­riés dans sa stra­té­gie de com­mu­ni­ca­tion et de dé­ve­lop­pe­ment.

Les col­la­bo­ra­teurs, ac­teurs de la relation client

C’est de cette pos­ture qu’est né le concept de Ci­scope, un réseau so­cial d’un nou­veau genre, des­ti­né aux en­tre­prises et aux ex­perts du monde des NTIC. Is­su de l’ex­pé­rience cu­mu­lée de Béa­trice La­mou­rette et Driss Ra­ch­di dans ce sec­teur, Ci­scope est une pla­te­forme temps réel, spé­cia­li­sée et so­ciale, qui a pour vo­ca­tion de va­lo­ri­ser les savoir-faire des four­nis­seurs et pres­ta­taires du monde des nou­velles tech­no­lo­gies. Son prin­ci­pal fon­de­ment ré­side dans l’im­pli­ca­tion crois­sante des col­la­bo­ra­teurs sur les ré­seaux so­ciaux, qui doit aus­si bé­né­fi­cier à l’en­tre­prise et à son image. Et qui mieux que ses col­la­bo­ra­teurs pour par­ler d’une en­tre­prise et mettre en lu­mière ses ex­per­tises ? Sur Ci­scope, ils de­viennent ac­teurs et va­lo­risent leur en­tre­prise, avec un fonc­tion­ne­ment et des codes qu’ils maî­trisent dé­jà par­fai­te­ment dans leur uti­li­sa­tion pri­vée des autres ré­seaux so­ciaux. Ici, l’ob­jec­tif est de don­ner plus de vi­si­bi­li­té à leur en­tre­prise, à tra­vers une ex­per­tise et des réa­li­sa­tions qui leur sont propres. Mais ils ne sont pas seuls contri­bu­teurs : les par­te­naires et clients par­ti­cipent eux aus­si à rendre l’en­tre­prise plus vi­sible, en don­nant des avis ou des re­com­man­da­tions, et en par­ta­geant leur ex­pé­rience du pres­ta­taire ou de ses so­lu­tions. Quant aux en­tre­prises uti­li­sa­trices, elles ac­cèdent à une vue à 360° des pres­ta­taires com­pé­tents dans un do­maine pré­cis, et peuvent va­li­der leur sé­rieux et leur fia­bi­li­té en croi­sant les avis, les re­com­man­da­tions, les références, ain­si que les ar­ticles pu­bliés par les col­la­bo­ra­teurs (ar­ticles de blog, livres blancs, études, …). Le contact di­rect avec des ex­perts en amont de leurs pro­jets pour sol­li­ci­ter leurs conseils, leur per­met de mieux ca­li­brer leurs de­mandes et de pré­sé­lec­tion­ner les éven­tuels can­di­dats. S’il a été à l’ori­gine ima­gi­né comme une pla­te­forme d’an­nuaire du sec­teur des NTIC, Ci­scope va au­jourd’hui bien au-de­là en com­bi­nant les tech­no­lo­gies des ré­seaux so­ciaux et l’ac­ti­vi­té de ses membres : recherche mul­ti­cri­tère de four­nis­seurs et de so­lu­tions, pu­bli­ca­tion et par­tage d’ac­tua­li­tés et de conte­nus, abon­ne­ment à des contacts per­met­tant de suivre leur ac­ti­vi­té, dia­logue entre ex­perts, mes­sa­ge­rie et échange en mode pri­vé avec d’autres membres, ta­bleaux de bord et sta­tis­tiques per­met­tant de me­su­rer sa vi­si­bi­li­té et son im­pact.

Un es­pace de ren­contre entre be­soins ci­blés des en­tre­prises et savoir-faire des pres­ta­taires

L’am­bi­tion des fon­da­teurs de Ci­scope n’est pas d’en faire une pla­te­forme de ré­fé­ren­ce­ment ex­haus­tive des ac­teurs du monde des NTIC, mais de ci­bler des ex­perts pour per­mettre à des en­tre­prises riches d’une ex­per­tise par­ti­cu­lière, spé­ci­fique, nou­velle, d’émer­ger et de se faire connaître dif­fé­rem­ment au­près de clients et de par­te­naires po­ten­tiels. Les grands groupes de conseil ou édi­teurs in­ter­na­tio­naux tout comme des pres­ta­taires à taille hu­maine, lo­caux ou ac­tifs sur une niche très ci­blée par exemple, vont trou­ver en Ci­scope le moyen de se rendre vi­sible au­près d’en­tre­prises à la recherche de leur ex­per­tise. Et à une époque où les mes­sages ins­ti­tu­tion­nels et mar­ke­ting perdent de leur im­pact, c’est par la voix de leurs col­la­bo­ra­teurs que les en­tre­prises peuvent sor­tir de l’ombre, mieux se mettre en avant et ti­rer ain­si leur épingle du jeu.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.