ÉCRANS

Les pre­miers lap­tops 4K

L'Informaticien - - EXIT -

En vi­si­tant Cen­tral Hall et ses grands ex­po­sants, le mes­sage était clair : vous al­lez man­ger de la 4K, de gré ou de force ! Tous les construc­teurs ex­po­saient un dé­luge d’écrans 4K de toutes tailles. Et l’éco­sys­tème de la 4K conti­nue à se construire pièce par pièce, inexo­ra­ble­ment, de ma­nière beau­coup plus so­lide que ne l’a été ce­lui de la 3D, qui est un échec de cette in­dus­trie. Cô­té écrans, on trouve main­te­nant de la 4K dans toutes les tailles : de 13 à plus de 100 pouces de dia­go­nale. Les TV vont de 39 à 85 pouces et leur prix baissent constam­ment. La 4K est dé­jà tom­bée à moins de 1 000 $, aus­si bien en Chine qu’aux ÉtatsU­nis, chez Vi­zio. Son ac­ces­si­bi­li­té s’est concré­ti­sée bien plus ra­pi­de­ment qu’avec les pre­miers écrans plas­ma du mi­lieu des an­nées 2000. On trouve aus­si de nom­breux mo­ni­teurs 4K, du 24 au 32 pouces qui font vrai­ment en­vie ! Les pre­miers lap­tops à écran 4K ar­rivent aus­si, comme chez Toshi­ba. Tous les construc­teurs de PC s’y met­tront, cha­cun à leur tour, car ces écrans se­ront lé­gion chez les fa­bri­cants de dalles. De nom­breux construc­teurs met­taient en va­leur une nou­velle ca­té­go­rie d’écrans, sou­vent 4K : l’écran incurvé. On est pas­sé de deux écrans in­cur­vés Full HD Oled dé­mon­trés par Sam­sung et LG Elec­tro­nics lors du CES 2013 à plé­thore d’écrans in­cur­vés, tant LCD que Oled pré­sen­tés par tout un tas de construc­teurs. Ce­la veut dire que les usines de Sam­sung, LG Elec­tro­nics, mais aus­si du Chi­nois CMO, se sont mo­bi­li­sées pour pro­duire ces écrans. Sam­sung mon­tait la barre, au ni­veau sym­bo­lique, avec un pro­to­type d’écran « ben­dable » mo­to­ri­sé pour pas­ser de la po­si­tion plate à la po­si­tion in­cur­vée. Le for­mat incurvé se re­trouve au pas­sage dans les smart­phones haut de gamme de

Sam­sung (Ga­laxy Round) et LG Elec­tro­nics ( Flex). Nous au­rons l’oc­ca­sion d’ex­pli­quer à quoi ce­la peut bien ser­vir… Le for­mat de base est le

55 pouces, mais le clou des

Sam­sung, LG Elec­tro­nics et autres construc­teurs étaient ces écrans de for­mat 21 x 9 « cinémascope » et de 105 pouces de dia­go­nale. Ils sont « 5K » car leur ré­so­lu­tion ho­ri­zon­tale est su­pé­rieure à celle du 4K. Ces écrans sont sur­tout là pour nous im­pres­sion­ner. Ils in­diquent une ten­dance qui pour­rait se re­trou­ver non seule­ment dans vos sa­lons mais aus­si sur vos bu­reaux. Quand les prix bais­se­ront, on au­ra cer­tai­ne­ment des écrans de ce type en for­mat 55 ou 65 pouces sur nos bu­reaux. Ils rem­pla­ce­ront les confi­gu­ra­tions à double écran 24 pouces ou plus qui sont cou­rantes dans cer­tains mé­tiers (les dé­ve­lop­peurs, les édi­teurs vi­déo et photo, la fi­nance, etc.). Qui plus est, ils se­ront tac­tiles ! La 4K est dé­ri­vée en tech­no­lo­gie LCD LED tout comme en Oled. Pour la pre­mière fois au CES, on pou­vait voir des écrans Oled de for­mat su­pé­rieur au 55 pouces. Ce­la semble si­gni­fier que les construc­teurs tels que Sam­sung et LG Elec­tro­nics com­mencent à mieux maî­tri­ser leurs pro­ces­sus de fa­bri­ca­tion en vo­lume. La connec­tique des écrans 4K re­pose main­te­nant sur le HDMI 2.0, qui per­met d’en­voyer de la vi­déo 4K en 60 images par se­conde, un rythme né­ces­saire pour cer­tains conte­nus comme le sport. On voyai t nombre de dé­mons­tra­tions d’écrans 4K pour l’af­fi­chage dy­na­mique et le com­merce, no­tam­ment chez Pa­na­so­nic. Sans conteste, « ça a de

la gueule » . Sur un écran 85 pouces mon­té verticalement, on peut mon­trer un man­ne­quin en taille réelle. On peut aus­si créer des mi­roirs « ma­giques » qui ha­billent ou ma­quillent une cliente en temps réel. Les pos­si­bi­li­tés sont al­lé­chantes ! Cô­té conte­nus, le pre­mier ac­teur à dé­gai­ner est sans grande sur­prise Net­flix. Il va ain­si pro­po­ser la se­conde sai­son de House of Cards en 4K et en strea­ming. Il fau­dra dis­po­ser d’un bon dé­bit et d’une TV 4K ré­cente pour en pro­fi­ter, ou au pire d’un mi­cro- or­di­na­teur avec la bonne carte gra­phique. Ce­la concer­ne­ra peu de foyers au dé­mar­rage, mais ce­la donne une di­rec­tion. Ce­la rap­pelle aus­si la ten­dance à la consom­ma­tion dé­ma­té­ria­li­sée. Le Blu-ray 4K n’est tou­jours pas stan­dar­di­sé. Le se­ra- t-il un jour et, si ce jour ar­rive, ne se­ra- t-il pas trop tard pour faire vivre ce sup­por t ? L’en­co­dage des vi­déos 4K se fait soit en HEVC soit dans le stan­dard ouvert VP9 de Google. Il va être réa­li­sable en temps réel cette an­née, no­tam­ment grâce à des pro­ces­seurs avan­cés tels que le mul­ti­coeur du Fran­çais

Kal­ray. Cer tains se de­mandent sou­vent où sont les conte­nus 4K. Il y en a d’em­blée plus qu’on ne le croit : les films ar­gen­tiques sont en cours de re­mas­te­ri­sa­tion en 4K de­puis un bon bout de temps et nombre de block­bus­ters ont été tour­nés en 4K de­puis 2008, no­tam­ment avec les ca­mé­ras

RED. Les jeux pas­se­ront en 4K d’abord sur PC, peu­têtre sur ta­blettes et smart­phones, car les nou­velles PS4 et Xbox One sup­portent la 4K – uni­que­ment pour la vi­déo pas pour la 3D temps réel. Les construc­teurs nous font aus­si mi­roi­ter les ca­pa­ci­tés d’ups­ca­ling de leurs TV et autres box. C’est un peu du pi­peau mais ce­la nous ai­de­ra à pa­tien­ter… Le CES voyait ar­ri­ver le pre­mier vé­ri­table ca­mé­scope grand pu­blic 4K, chez So­ny, qui se­ra com­mer­cia­li­sé 2000 €. En plus, il est do­té d’un grand cap­teur de 1 pouce qui est très sen­sible. C’est un très beau pro­duit d’ap­pel qui com­plète une im­pres­sion­nante gamme de ca­mé­ras 4K pro­fes­sion­nelles telles que la F65, qui fait ré­fé­rence dans la pro­duc­tion ci­né­ma­to­gra­phique. On a aus­si vu ap­pa­raître en 2013 les pre­miers smar tphones ca­pables de cap­ter des vi­déos 4K, no­tam­ment chez Acer. C’est lié à trois tech­no­lo­gies concou­rantes : les cap­teurs vi­déo 4K qui sont main­te­nant lé­gion, les pro­ces­seurs mo­biles qui savent en­co­der et dé­co­der de la 4K et, en­fin, le LTE/4G qui per­met de trans­por­ter le ré­sul­tat.

Tous les four­nis­seurs de TV mettent en va­leur leurs écrans 4K… et cachent

leurs écrans Full HD. Ici, le Chi­nois Sky­worth.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.