Le CHU de Nantes de­vient un hô­pi­tal nu­mé­rique grâce au Soft­ware Defined

L'Informaticien - - SOFTWARE DEFINED - , conclut-il.

Dé­but 2014, le Centre hos­pi­ta­lier uni­ver­si­taire de Nantes a dé­ployé, en pa­ral­lèle de son ac­ti­vi­té pro­pre­ment CHU, une in­fra­struc­ture de Cloud pri­vé pour de­ve­nir hé­ber­geur de don­nées de san­té. Très tôt, Cé­dric Quillé­vé­ré, le res­pon­sable de la cel­lule Sup­port pro­jet et in­fra­struc­ture au CHU de Nantes, a la convic­tion que l’im­por­tante charge de son ac­ti­vi­té d’hô­pi­tal nu­mé­rique ne se­ra pos­sible que s’il au­to­ma­tise des pro­ces­sus jus­qu’ici ef­fec

tués à la main. « Nous de­vions nous équi­per d’ou­tils informatiques qui sup­portent la com­plexi­té. Et il nous a pa­ru in­té­res­sant dans cette pers­pec­tive de ba­ser notre offre d’hé­ber­ge­ment ac­tuelle sur une so­lu­tion de Soft­ware Defined Da­ta­cen­ter. Car nous n’avions pas de por­tail pour per­mettre à nos clients d’ad­mi­nis­trer les ma­chines vir­tuelles que nous hé­ber­ge­rions. Il n’y avait pas non plus de cloi­sons : lorsque nous met­tions une VM en production, celle-ci ac­cé­dait d’em­blée au ré­seau du CHU, ce qui n’al­lait pas dans le sens d’une uti­li­sa­tion ex­terne »

, dit-il. Au dé­part, 90 % des ser­veurs du CHU de Nantes sont dé­jà vir­tua­li­sés, avec VM­ware vS­phere. « Il m’a donc sem­blé lo­gique de par­tir sur vC­loud Di­rec­tor, la so­lu­tion de Soft­ware Defined

Da­ta­cen­ter de VM­ware » , se sou­vient Cé­dric Quillé­vé­ré. Un choix qu’il dé­clare ne tou­jours pas re­gret­ter au­jourd’hui et qui lui per­met d’hé­ber­ger les da­ta­cen­ters vir­tuels d’une dou­zaine de clients.

Cou­rant juin 2014, Cé­dric Quillé­vé­ré planche sur l’op­ti­mi­sa­tion du sto­ckage phy­sique de son da­ta­cen­ter vir­tuel : « Jus­qu’ici, l’orien­ta­tion de nos dif­fé­rents in­ves­tis­se­ments sto­ckage avait été plu­tôt pi­lo­tée par la tech­no­lo­gie et les contraintes tech­niques. Mais l’explosion des vo­lu­mé­tries dans cer­tains do­maines d’ac­ti­vi­té et les be­soins crois­sants en per­for­mance sur des ap­pli­ca­tions spé­ci­fiques nous ont conduit à ré­éva­luer le po­si­tion­ne­ment des don­nées en­re­gis­trées et sau­ve­gar­dées en y ajou­tant une di­men­sion usage et ty­page de don­nées. »

En jan­vier pro­chain, nou­velle étape, Cé­dric Quillé­vé­ré dé­ploie­ra le SDN NSX de VM­ware, car il lui per­met de segmenter sur son ré­seau les ma­chines vir­tuelles qui fonc­tionnent en­core sous Win­dows 2003 afin de les pro­té­ger avec le lo­gi­ciel DeepSe­cu­ri­ty de TrendMi­cro. « Cette main­te­nance Win­dows 2003 est une vraie op­por­tu­ni­té pour dé­cou­vrir la production en mode full SDDC ! Nous se­rons en­suite prêts pour dé­ployer NSX sur l’en­semble de notre production »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.