LE NOU­VEL OU­TIL POUR L'IN­TER­VEN­TION À DIS­TANCE

Le 2 no­vembre der­nier, l’au­teur de ces lignes s’est trans­for­mé en ré­pa­ra­teur d’as­cen­seur ! La per­for­mance est d’au­tant plus mé­ri­toire que ses connais­sances se ré­su­maient à la sélection du bon bou­ton d’étage… Du­rant la dé­mons­tra­tion, il a été mis de­vant un

L'Informaticien - - LALUNETTES CONNECTÉES - STé­PHANE LAR­CHER

Si l’on connaît le construc­teur Ep­son prin­ci­pa­le­ment pour ses pé­ri­phé­riques d’im­pres­sion ou ses pro­jec­teurs, on sait moins qu’il s’est lan­cé dans les ob­jets connec­tés – les wea­rables – avec la com­mer­cia­li­sa­tion de lu­nettes connec­tées, bap­ti­sées Mo­ve­rio. Le mo­dèle BT 2000 a été pré­sen­té l’été der­nier et il est dé­sor­mais com­mer­cia­li­sé un peu par­tout dans le monde, donc chez nous. Contrai­re­ment aux Google Glasses ou d’autres mo­dèles, les lu­nettes sont clai­re­ment des­ti­nées à un usage pro­fes­sion­nel dans de mul­tiples do­maines comme l’ex­plique Va­lé­rie Rif­faud-Can­ge­lo­si, chef de pro­duit EMEA chez Ep­son. gamme BT 200 qui sont com­mer­cia­li­sées aux alen­tours de 700 €. » L’autre mo­dèle est quant à lui pro­po­sé au prix de 2 600 € HT et vise des ap­pli­ca­tions comme la main­te­nance d’ap­pa­reils, le dé­pan­nage ou l’as­sis­tance à dis­tance.

UN Dé­TEC­TEUR DE mOU­VE­mENTS DE hAUTE PRé­CI­SION

Ces lu­nettes connec­tées pos­sèdent un ap­pa­reil pho­to de 5 me­ga­pixels in­té­grant une pro­fon­deur tri­di­men­sion­nelle qui per­met de dé­tec­ter les di­men­sions et le po­si­tion­ne­ment spa­tial des ob­jets en re­la­tion les uns avec les autres. La ca­mé­ra fron­tale haute ré­so­lu­tion (5 MP), po­si­tion­née au centre, per­met de par­ta­ger le point de vue d’un col­la­bo­ra­teur afin d’ob­te­nir de l’aide lors de l’exé­cu­tion de tâches com­plexes grâce au strea­ming ou à l’en­re­gis­tre­ment d’images et de vi­déos en HD.

En plus du GPS, ce pro­duit est do­té d’une uni­té de me­sure iner­tielle (IMU) Ep­son in­té­grée : il s’agit d’un dé­tec­teur de mou­ve­ments de haute pré­ci­sion qui bé­né­fi­cie d’une marge d’er­reur bien plus faible que celle des dé­tec­teurs conven­tion­nels. Ce­la per­met aux lu­nettes de dé­tec­ter avec pré­ci­sion les mou­ve­ments des col­la­bo­ra­teurs lorsque au­cun si­gnal GPS n’est re­çu. La tech­no­lo­gie Blue­tooth LE, as­so­ciée à des ba­lises, ain­si que le Wi- Fi, amé­liorent en­core plus la pré­ci­sion du po­si­tion­ne­ment en in­té­rieur. Fonc­tion­nant sous An­droid 4.4., le construc­teur sou­haite dé­ve­lop­per tout un éco­sys­tème ap­pli­ca­tif. Se­lon Va­lé­rie Rif­faud- Can­ge­lo­si, les pre­miers résultats com­mer­ciaux sont très en­cou­ra­geants. Évi­dem­ment, le dé­ve­lop­pe­ment des tech­no­lo­gies va voir le prix de tels pro­duits bais­ser dans des condi­tions im­por­tantes et se­lon nous de tels ou­tils se­ront pro­po­sés à moins de 1 000 € d’ici à un ho­ri­zon de deux ans. Avec de tels ta­rifs, il est évident que nom­breuses se­ront les so­cié­tés de main­te­nance qui s’équi­pe­ront de tels ap­pa­reils qui per­mettent de ga­gner en ra­pi­di­té et en ef­fi­ca­ci­té dans le dé­pan­nage de nom­breux ap­pa­reils.

« Les mu­sées, les théâtres, les vi­sites gui­dées, les for­ma­tions sont clai­re­ment des ap­pli

ca­tions pour le mo­dèle d’en­trée de

Va­lé­rie Rif­faud-Can­ge­lo­si, chef de pro­duit EMEA, Ep­son.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.