Le deep lear­ning

L'Informaticien - - DÉVELOPPEMENT -

Le deep lear­ning est un al­go­rithme de Ma­chine Lear­ning qui fait cou­ler pas mal d’encre en ce mo­ment. Les forts in­ves­tis­se­ments réa­li­sés par Google et Ama­zon dans ce do­maine n’y sont pas étran­gers. Le deep lear­ning, ou ap­pren­tis­sage pro­fond, et les ré­seaux de neu­rones ne datent pour­tant pas d’hier, mais des an­nées 80. À l’époque, ils n’avaient pas plus dé­col­lés que la plu­part des pro­jets d’IA. Les scien­ti­fiques re­cher­chaient en pre­mier lieu l’in­ter­pré­ta­bi­li­té des mo­dèles. Les be­soins sont dif­fé­rents main­te­nant, et ce­la les a en­fin re­mis au goût du jour. Le deep lear­ning four­nit par exemple d’ex­cel­lents résultats dans l’ana­lyse d’image, de son ou de texte. C’est un mo­dèle pa­ra­mé­trique pro­po­sant de nom­breux ré­glages. Il per­met de dé­crire, par exemple, la struc­ture d’un ré­seau de neu­rones en pré­ci­sant le nombre de noeuds qu’il com­por­te­ra et de com­bien de couches il se­ra consti­tué.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.