Win­dows 10 Cloud, Win­dows Cloud Shell… la stra­té­gie Mi­cro­soft !

L'Informaticien - - L'ESSENTIEL -

À sa sor­tie, Win­dows 10 a été pré­sen­té à de­mi­mot comme étant le der­nier OS de Mi­cro­soft, dans le sens où il se­rait dé­sor­mais fré­quem­ment mis à jour dans une lo­gique de conti­nui­té. C’est la ver­sion « as a Ser­vice » de l’édi­teur, qui pour­rait pour­tant ne pas s’ar­rê­ter là. En ef­fet outre Crea­tors Up­date at­ten­due pour avril pro­chain, plu­sieurs « concepts » se­raient dans les tuyaux à Red­mond. On parle tout d’abord de Win­dows 10 Cloud Shell. Cette ver­sion est dé­crite comme étant «unei­té­ra­tio­nal­lé­gée­deWin­dows­con­çue pou­ru­nen­vi­ron­ne­men­t­in­for­ma­ti­que­mo­derne». Date de sor­tie se­lon cer­taines in­for­ma­tions : 2017. Et ce­la coïn­cide avec l’an­nonce de dé­cembre se­lon la­quelle Mi­cro­soft por­te­ra Win­dows 10 sur ARM, avec les puces Qual­comm no­tam­ment. Pa­ral­lè­le­ment, un autre concept semble sor­tir des rangs. Iden­ti­fié dans les ré­centes ver­sions de Build In­si­der par la men­tion Win­dows Cloud, ou Win­dows CloudN, ce der­nier se­rait en quelque sorte la ri­poste de Mi­cro­soft face à Ch­rome OS et aux Ch­ro­me­books. Mais les res­sem­blances ne se­raient pas si frap­pantes : l’édi­teur de Red­mond comp­te­rait en­core s’ap­puyer sur son Store et sur la UWP (Uni­ver­sal Win­dows Plat­form) et donc sur les ap­pli­ca­tions uni­ver­selles. Avant tous ces po­ten­tiels nou­veaux concepts, Mi­cro­soft de­vrait agir pro­chai­ne­ment avec « Pro­ject Neon » qui prend la forme d’une nou­velle in­ter­face pour rendre le tout plus co­hé­rent qu’ac­tuel­le­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.