France THD : des épines dans la fibre ?

L'Informaticien - - L'ESSENTIEL -

Le plan France Très Haut Dé­bit, lan­cé en 2013 par Fran­çois Hol­lande, vise à cou­vrir l’in­té­gra­li­té du ter­ri­toire en THD d’ici à 2022. Mais la Cour des Comptes est ve­nue je­ter le trouble le 31 jan­vier. Dans un rap­port, elle écrit que « les ju­ri­dic­tions fi­nan­cières éva­luent à 34,9 mil­liards d’eu­ros le coût to­tal du Plan » , contre les 20 mil­liards ini­tia­le­ment pré­vus. En re­vanche, la Cour des Comptes es­time que l’ob­jec­tif des 50 % de cou­ver­ture de la po­pu­la­tion se­ra at­teint dès 2017. Mais concrè­te­ment les opé­ra­teurs s’étant concen­trés en pre­mier lieu dans les grandes ag­glo­mé­ra­tions, le plus dur reste à faire. Autre pro­blème : jusque-là les opé­ra­teurs ont sur­tout pio­ché dans les fonds pu­blics mis à leur dis­po­si­tion. Et ce­la au­ra des consé­quences im­por­tantes. « Le plan France Très Haut Dé­bit com­porte en germe des tra­vaux qui se si­tuent au- de­là de l’ho­ri­zon tem­po­rel af­fi­ché de 2022 et de nom­breux sché­mas di­rec­teurs ter­ri­to­riaux d’amé­na­ge­ment nu­mé­rique ont adop­té

des échéances pou­vant al­ler

jus­qu’à 2030 » , écrivent les ré­dac­teurs du rap­port. Ces conclu­sions n’ont pas tar­dé à faire hur­ler Axelle Le­maire, la se­cré­taire d’État au Nu­mé­rique qui, sur Twit­ter, a ac­cu­sé les ré­dac­teurs du rap­port de la Cour des Comptes de « ne rien y connaître aux té­lé­coms » . De son cô­té, l’Ar­cep tente d’in­suf­fler une dy­na­mique d’in­ves­tis­se­ment. Elle a lan­cé une consul­ta­tion pu­blique de cinq se­maines afin d’en­cou­ra­ger la mi­gra­tion vers les ré­seaux en fibre op­tique THD.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.