Ac­tions Gla­zier

L'Informaticien - - DEV -

Au mo­ment d’ap­pli­quer une image sur un sys­tème, la plus grande par­tie du temps d’exé­cu­tion de Gla­zier est dé­pen­sée à l’exé­cu­tion d’Ac­tions. Gla­zier dé­barque avec un bon nombre d’Ac­tions de type « core », do­cu­men­té ici : https://gi­thub. com/ google/ gla­zier/ blob/ mas­ter/ lib/ac­tions/ README.md. Le mo­dule Ac­tions de Gla­zier a été créé pour être aus­si simple que pos­sible à étendre. Les Ac­tions sont re­con­nues au­to­ma­ti­que­ment par le ges­tion­naire de confi­gu­ra­tion d’Au­to­build. Un ad­mi­nis­tra­teur doit juste char­ger une nou­velle classe Py­thon dans le mo­dule Ac­tions et la nou­velle com­mande devient im­mé­dia­te­ment ac­ces­sible et peut être uti­li­sée dans des fi­chiers de confi­gu­ra­tion. Les classes Ac­tion ex­posent éga­le­ment une fonc­tion­na­li­té de va­li­da­tion op­tion­nelle. Elle peut être in­té­grée à un fra­me­work de test uni­taire afin de four­nir une va­li­da­tion en temps réel des fi­chiers de confi­gu­ra­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.