La quan­ti­té de don­nées col­lec­tées est un pro­blème ma­jeur

Tris­tan Des­sain-Ge­li­net, di­rec­teur de Tra­velP­la­net

L'Informaticien - - APPS -

« Nous sommes une agence de voyage spé­cia­li­sée dans le dé­pla­ce­ment pro­fes­sion­nel et nous re­pré­sen­tons pour 25 mil­liard d’eu­ros de dé­pla­ce­ments par an, soit plu­sieurs mil­liers de dé­pla­ce­ments chaque jour. Nous ré­cu­pé­rons chaque jour entre 3 à 4 mil­lions de don­nées sur nos voya­geurs et la quan­ti­té de don­nées est un pro­blème ma­jeur. Dans ce cadre, nous uti­li­sons Ta­bleau, en in­terne, de ma­nière as­sez clas­sique pour gé­rer nos achats, nos marges, nos ventes, c’est notre re­por­ting in­terne. Nous avons gé­ré 50 mil­lions d’eu­ros d’achat en 2016, donc c’est im­por­tant de voir quelle est la struc­ture de ces achats, de quels ta­rifs nous bé­né­fi­cions, etc. De­puis un an nous avons pris le vi­rage de pro­po­ser l’ac­cès à Ta­bleau à l’en­semble des clients de notre ser­vice. Nous avons 160 000 comptes ac­tifs Ta­bleau. Chaque voya­geur, chaque char­gé de voyages peut se connec­ter et suivre sa consom­ma­tion via Ta­bleau. Nous avons entre 250 à 300 vues que nous uti­li­sons ré­gu­liè­re­ment. Nous ré­cu­pé­rons les don­nées sur des bases de don­nées NoSQL Cas­san­dra et SQL. Nous struc­tu­rons cette donnée avec l’ETL Al­te­ryx car Ta­bleau est per­for­mant lorsque les don­nées sont propres. Nous avons com­men­cé avec des li­cences Ta­bleau par uti­li­sa­teur puis ins­tal­lé Ta­bleau Ser­ver 8 coeurs, ce qui nous a per­mis de re­pous­ser la li­mite du nombre d’uti­li­sa­teurs connec­tables. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.