Créez un pro­jet Ar­dui­no avec Cir­cui­to

L'Informaticien - - SOMMAIRE -

Il existe de plus en plus d’ou­tils des­ti­nés à fa­ci­li­ter la concep­tion de sché­mas et la pro­gram­ma­tion pour la plate-forme open source de pro­to­ty­page élec­tro­nique Ar­dui­no. Nous vous en pré­sen­tons un fort pra­tique : cir­cui­to.io. Conce­voir un pro­jet avec Cir­cui­to

Cir­cui­to est l’as­sis­tant idéal de vos pro­jets Ar­dui­no. Avec lui, vous dé­fi­nis­sez le ma­té­riel que vous sou­hai­tez uti­li­ser : ali­men­ta­tion, cap­teur d’en­trée, carte Ar­dui­no, connec­ti­vi­té et sor­tie. Le site vous en­voie alors gra­tui­te­ment le code source du pro­gramme Ar­dui­no ac­com­pa­gné du sché­ma du mon­tage à réa­li­ser. L’ou­til cir­cui­to est un client web se pré­sen­tant sous la forme de me­nus dé­rou­lants. Le pre­mier vous per­met de choi­sir le cap­teur d’en­trée (Add in­put), ce­lui qui va col­lec­ter les in­for­ma­tions : bou­ton switch, cap­teur de tem­pé­ra­ture, joys­tick ou autre. Le deuxième me­nu, control­ler, ac­ces­sible en cli­quant sur le bou­ton cen­tral, per­met de choi­sir la carte Ar­dui­no qui contrô­le­ra votre sys­tème. Une autre sé­lec­tion, po­wer­sup­plies, à droite de la pré­cé­dente, pro­pose di­verses ali­men­ta­tions : câble USB, Wall Po­wer (trans­fo 12V/220V sur 2A), pile al­ca­line 9V, bat­te­rie au li­thium… Un troi­sième me­nu (Add out­put) est ré­ser­vé aux sor­ties (Led, écran LCD, haut-par­leur) afin de choi­sir sur quoi la carte Ar­dui­no agi­ra lors­qu’elle au­ra cap­té le si­gnal conve­nu. En­fin, un bou­ton Add connec­ti­vi­ty vous donne la pos­si­bi­li­té d’ajou­ter de la connec­ti­vi­té à votre shield (blue­tooth, Quad­band, Wi­Fi). Cli­quez tour à tour sur cha­cun de ces élé­ments et choi­sis­sez les pa­ra­mètres de votre choix. Une fois que vous avez dé­fi­ni ces pa­ra­mètres, cli­quez sur le bou­ton Ge­ne­rate. En­trez votre adresse mail si vous vou­lez re­ce­voir un lien vers votre « cir­cui­to ». Lorsque le tra­vail des pe­tits lu­tins qui ont bos­sé gra­cieu­se­ment pour vous est

ter­mi­né, cli­quez sur Open my cir­cui­to. Le dé­lai est as­sez court, vous pou­vez at­tendre le ré­sul­tat en live. Vous avez ain­si à votre dis­po­si­tion, quelques mi­nutes à peine après avoir dé­fi­ni le plan de votre pro­jet, ses dif­fé­rentes par­ties : le bi­lan du ma­té­riel em­ployé, le guide dé­taillé de mise en place du cir­cuit, le code de base pour le faire fonc­tion­ner, la liste des tests à ef­fec­tuer pour vé­ri­fier que l’en­semble fonc­tionne bien et la pos­si­bi­li­té de connec­ter le pro­jet sur In­ter­net et de le par­ta­ger, si vous le sou­hai­tez. Sé­lec­tion­nez Code puis té­lé­char­gez le pro­jet en cli­quant sur le lien en rouge au bas de la page. Votre pro­jet est dé­jà bien avan­cé. Il ne vous reste plus qu’à l’ou­vrir avec un IDE, ce­lui d’Ar­dui­no, la ver­sion Ar­dui­no de Code Blocks (cf. en­ca­dré) ou un autre de votre choix.

Struc­ture d’une carte Ar­dui­no

Je­tons un oeil à la struc­ture d’une carte Ar­dui­no, ici une Uno (cf. fi­gure). En haut, de droite à gauche, vous avez des « trous » nu­mé­ro­tés de 0 à 13, puis les termes GND et AREF. Juste en des­sous, vous aper­ce­vez trois pe­tits rec­tangles no­tés L, TX et RX, et un autre à droite (d’UNO) no­té ON. Ces rec­tangles sont des LED, c’est-à-dire des « Light-Emit­ting Diodes ». Ces quatre LED peuvent s’al­lu­mer dans plu­sieurs cas de fi­gure : • la LED ON est verte quand l’Ar­dui­no est sous ten­sion ; • les LED TX et RX cli­gnotent quand l’Ar­dui­no re­çoit ou en­voie des in­for­ma­tions ; • la LED L cli­gnote si on ap­puie sur le bou­ton re­set, si­non elle ne fait rien, sauf si on lui dit spé­ci­fi­que­ment. Voyons comment al­lu­mer la LED L. Une diode s’al­lume quand elle est par­cou­rue par le bon cou­rant dans le bon sens. La force de l’Ar­dui­no est d’en­voyer du cou­rant, ou non, par les connexions nu­mé­ro­tées de 0 à 13. La diode L s’al­lume lorsque l’ordre est don­né à l’Ar­dui­no d’en­voyer du cou­rant dans la connexion 13. Sa­voir al­lu­mer et éteindre à vo­lon­té des diodes est une opé­ra­tion de base de l’Ar­dui­no. Les étapes du pro­gramme per­met­tant d’al­lu­mer la LED 13 sont les sui­vantes : 1. la connexion 13 doit en­voyer du cou­rant, et non en re­ce­voir ; 2. du cou­rant est en­voyé dans la connexion 13. Et voi­là à quoi il res­semble : void se­tup() { // dit à l’Ar­dui­no que la connexion 13 doit pou­voir en­voyer du cou­rant pinMode(13,OUT­PUT); // com­mande à l’Ar­dui­no d’en­voyer du cou­rant dans la connexion 13 di­gi­talW­rite(13,HIGH); } void loop() { // loop est vide pour le mo­ment } Le pa­ra­mètre HIGH vaut 1 et LOW vaut 0. HIGH in­dique aus­si que la connexion est à +5 V

Vous pou­vez choi­sir les élé­ments de votre shield et les as­sem­bler ra­pi­de­ment et sim­ple­ment.

Cir­cui­to.io (https://www. cir­cui­to.io/app) per­met de créer ra­pi­de­ment des pro­jets pour Ar­dui­no.

Re­pé­rez sur cette fi­gure l’em­pla­ce­ment des dif­fé­rentes LED et connec­teurs de votre carte Ar­dui­no.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.