Swisscom ré-hé­berge ses ap­pli­ca­tions main­frame avec Lz­Labs

L'Informaticien - - DOSSIER -

L’opé­ra­teur de té­lé­com­mu­ni­ca­tions hel­vète a choi­si la so­lu­tion Soft­ware de­fi­ned main­frame de Lz­Labs pour migrer ses ap­pli­ca­tions des main­frames vers des ma­té­riels linux moins chers sans avoir à re­tou­cher le code des ap­pli­ca­tions. La so­lu­tion fonc­tionne sous des ma­chines vir­tuelles pré­sentes dans les centres de don­nées de l’opé­ra­teur sur des ser­veurs x86 de com­mo­di­tés fonc­tion­nant sous Red Hat En­tre­prise Linux. Lz­Labs a dé­ve­lop­pé un conte­neur lo­gi­ciel ma­na­gé, qui four­nit aux en­tre­prises un moyen sûr pour migrer leurs ap­pli­ca­tions main­frames vers des ser­veurs sous Linux ou des en­vi­ron­ne­ments cloud (pri­vé, pu­blic ou hy­bride) no­tam­ment. À me­sure que les ap­pli­ca­tions exis­tantes sont pla­cées dans le conte­neur, elles sont mo­der­ni­sées pour s’adap­ter aux en­vi­ron­ne­ments IT stan­dard, et les API vieilles de plu­sieurs dé­cen­nies sont rem­pla­cées par d’autres plus ré­centes et au goût du jour. La so­lu­tion lo­gi­cielle de Lz­Labs per­met d’exé­cu­ter les pro­grammes et les ap­pli­ca­tions main­frames des clients, sans au­cun chan­ge­ment et sans dé­gra­da­tion des per­for­mances. Les don­nées des sys­tèmes main­frames res­tent ac­ces­sibles en lec­ture et en écri­ture dans leurs for­mats na­tifs d’ori­gine. Ce nou­vel en­vi­ron­ne­ment fonc­tionne sans re­com­pi­la­tions for­cées des pro­grammes Co­bol ou PL/1 et sans ap­por­ter de chan­ge­ments com­plexes à l’en­vi­ron­ne­ment opé­ra­tion­nel de l’en­tre­prise.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.