Ch­rome En­ter­prise : Google vient chas­ser sur les terres de Microsoft

En dé­voi­lant Ch­rome En­ter­prise, qui réunit de nom­breuses fonc­tion­na­li­tés de ges­tion et de sup­port pour les pro­fes­sion­nels, Google vient clai­re­ment chas­ser sur les terres de Microsoft et Win­dows, d’au­tant qu’il in­tègre Ac­tive Di­rec­to­ry. Et il avance quel­qu

L'Informaticien - - SOMMAIRE - E. E.

Plus les an­nées passent et plus l ’ en­vi­ron­ne­ment in­for­ma­tique des en­tre­prises de­vient une cible pour Google. Lan­cé en 2009, Ch­rome OS com­mence à se faire un nom dans le sec­teur de l’éducation, mais aus­si au­près des pro­fes­sion­nels. Cer­tains y voient une vraie al­ter­na­tive à Win­dows, do­tée de réels avan­tages, à l’aube d’une ère qui s’an­nonce de plus en plus cloud et we­bapp. En 2016 dé­jà ( L’In­for­ma­ti­cien n° 151), nous rap­por­tions que plu­sieurs en­tre­prises du CAC40 tes­taient les Ch­ro­me­books, à l’ins­tar de Veo­lia qui évo­quait par la voix de Her­vé Du­mas, Chief Tech­no­lo­gy Of­fi­cer au sein du groupe In­for­ma­tion Sys­tems & Tech­no­lo­gy ( IS& T), « un vrai vec­teur de la trans­for­ma­tion nu­mé­rique et IT en met­tant sous les pro­jec­teurs la valeur ajou­tée des ser­vices web dans l’ex­pé­rience uti­li­sa­teur » . Dé­sor­mais le géant de Moun­tain View compte bien ap­puyer là où ce­la fait mal : il dé­voile Ch­rome En­ter­prise, qui n’est pas un OS en soi mais un pa­ckage qui re­prend Ch­rome OS et ses fonc­tion­na­li­tés, et ajoute une longue liste d’ou­tils pour les pro­fes­sion­nels. Ges­tion de Google Play, des ex­ten­sions Ch­rome et du na­vi­ga­teur, des im­pri­mantes, etc. Au­tant d’op­tions qui ré­pondent aux at­tentes des en­tre­prises et qui font de l’en­vi­ron­ne­ment Ch­rome une al­ter­na­tive de plus en plus cré­dible à ce­lui de Microsoft.

Un ta­rif clair et abor­dable

Conscient que toutes les en­tre­prises ne sont pas prêtes pour une so­lu­tion tout en Cloud, Google an­nonce aus­si l’in­té­gra­tion de Microsoft Ac­tive Di­rec­to­ry. Ce­la per­met­tra no­tam­ment de sim­pli­fier la vie des ad­mi­nis­tra­teurs, qui ont aus­si droit à une console unique de ges­tion des ap­pa­reils. En l’oc­cur­rence, Google s’ap­puie sur la so­lu­tion VM­ware Works­pace ONE dé­ve­lop­pée par AirWatch. En termes d’ap­pli­ca­tions, le géant du Web in­dique qu’il conti­nue de tra­vailler sur l’in­té­gra­tion du Play Store sur Ch­rome OS et les Ch­ro­me­books. Con­cer­nant le ta­rif, Google an­nonce 50 dol­lars/ an et par ap­pa­reil. Rap­pe­lons qu’il a aus­si lan­cé ré­cem­ment un « Ch­rome En­ter­prise Bundle » qui per­met d’ins­tal­ler et de gé­rer le na­vi­ga­teur de Google dans un en­vi­ron­ne­ment pro­fes­sion­nel. Mais c’est sur­tout Microsoft qui s’est beau­coup agi­té ces der­nières se­maines, voyant Google ve­nir chas­ser sur ses terres. Il a no­tam­ment pré­sen­té Win­dows 10S, sa ré­ponse aux Ch­ro­me­books et à Ch­rome OS, mais pas seule­ment : Microsoft 365, qui réunit plu­sieurs pro­duits en un seul, est aus­si un élé­ment de ré­ponse stra­té­gique. ❍

Avec Ch­rome En­ter­prise, Google cherche à conqué­rir les pro­fes­sion­nels.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.