Le SD- WAN tou­jours en de­ve­nir

S’IL SOU­LÈVE L’EN­THOU­SIASME DES ANA­LYSTES, LE SD- WAN EN EST EN­CORE À SES BAL­BU­TIE­MENTS POUR SON DÉ­PLOIE­MENT DANS LES EN­TRE­PRISES. IL AP­PORTE CE­PEN­DANT DE NOM­BREUX AVAN­TAGES. LA MON­TÉE EN PUIS­SANCE RA­PIDE DES EN­VI­RON­NE­MENTS CLOUD DE­VRAIT POUS­SER À SON ADO

L'Informaticien - - SOMMAIRE - B. G.

Cette an­née, se­lon la boule de cris­tal du ca­bi­net Gart­ner, 247 mil­liards de dol­lars vont être dé­pen­sés sur des offres de Cloud pu­blic : 18 % en plus que l’an­née pré­cé­dente ! Le ca­bi­net pré­dit aus­si que 80 % des en­tre­prises uti­li­se­ront des ap­pli­ca­tions SaaS en 2018. Il in­dique sur­tout que la moi­tié des dé­ploie­ments cloud vont connaître des pro­blèmes de per­for­mance avec un im­pact sur l’ac­ti­vi­té et de­mande de re­voir la concep­tion du ré­seau. Ce sec­teur est ce­lui qui a évo­lué le moins et, de­puis des an­nées, il est res­té à s’ap­puyer sur des ma­té­riels et des lignes de com­mandes. Ce­la ne po­sait que peu de pro­blèmes tant que l’uti­li­sa­tion du ré­seau res­tait pré­vi­sible en termes de qua­li­té de ser­vice et d’usage avec un nombre li­mi­té de points vers In­ter­net. Ce n’est plus le cas. Les sys­tèmes in­for­ma­tiques évo­luent ra­pi­de­ment, de­viennent hy­brides et dy­na­miques. Les réseaux eux- mêmes de­viennent hy­brides afin de connec­ter leurs uti­li­sa­teurs mo­biles et leur ser­vices cloud de ma­nière op­ti­male d’un point de vue coût et per­for­mance. La com­plexi­té des réseaux hy­brides est un frein à leur adop­tion. Les DSI se tournent sur une autre concep­tion du ré­seau au­tour du lo­gi­ciel, pour ob­te­nir un ré­seau plus agile et plus fa­cile à pi­lo­ter.

Un ré­seau éten­du ré­pon­dant aux be­soins mé­tier

Comme l’in­dique Franck Lyon­net, chez Ri­ver­bed dans une tri­bune ré­cente sur le Jour­nal du Net, « En sim­pli­fiant la ges­tion du ré­seau et en as­su­rant des ni­veaux constants de per­for­mance, le DSI peut op­ti­mi­ser la ges­tion et la mise à dis­po­si­tion des res­sources ré­seau et se consa­crer da­van­tage à ai­der les uti­li­sa­teurs à être plus per­for­mants et à de­ve­nir plus agiles » . Les avan­tages ap­por­tés par la tech­no­lo­gie sont nom­breux et se dé­clinent sur de nom­breux axes. L’ins­tal­la­tion du ré­seau dans les sites dis­tants se réa­lisent au­to­ma­ti­que­ment. La ges­tion est cen­tra­li­sée et au­to­rise de mettre en ac­cord les règles d’uti­li­sa­tion et de sé­cu­ri­té avec les be­soins des lignes mé­tier ou les ap­pli­ca­tions concer­nées. La ges­tion peut in­clure les in­fra­struc­tures dis­tantes comme celles dans le Cloud. Les pro­blèmes de dis­tance entre les ac­teurs et les sources de don­nées peuvent être cor­ri­gés de la console cen­trale. Cette nou­velle ma­nière d’opé­rer le ré­seau de ma­nière dy­na­mique et agile ré­duit lar­ge­ment les coûts. Charles Gen­gembre, chez SCC, dans un blog sur le site de cette en­tre­prise, in­dique ain­si que les éco­no­mies réa­li­sées par rap­port à un ré­seau tra­di­tion­nel MPLS peuvent at­teindre un fac­teur 10 ! Mal­gré ces avan­tages, le SD- WAN est en­core peu ré­pan­du. Se­lon cer­taines études, 1 % des en­tre­prises au­raient dé­jà bas­cu­lé sur ce moyen d’opé­rer le ré­seau. Dans une étude pour Sil­ver Peak, un édi­teur de so­lu­tion de SD- WAN, IDC es­time que 27 % des ré­pon­dants à son étude avaient mis en place le SD- WAN. Plus en­cou­ra­geant, 92 % in­di­quaient vou­loir l’uti­li­ser dans l’an­née à ve­nir. Gart­ner est tout aus­si confiant dans l’ave­nir du SD- WAN. Se­lon l’ins­ti­tut, 40 % des ré­no­va­tions des in­fra­struc­tures de ré­seau s’ap­puie­ront sur SD- WAN en 2018. D’ici à 2020, cette mé­thode se­ra uti­li­sée par 60 % des en­tre­prises pour le dé­ploie­ment du ré­seau pour leurs sites dis­tants.

Des réseaux hy­brides pour un temps

Il est ce­pen­dant évident que les en­tre­prises vont connaître une pé­riode plus ou moins longue avec des réseaux hy­brides com­bi­nant SD- WAN et MPLS ou des réseaux clas­siques et sta­tiques. Elles au­ront ce­pen­dant le choix sur le mar­ché pour réa­li­ser leur évo­lu­tion avec plus de 20 of­freurs sur le mar­ché. Les offres ne sont ce­pen­dant pas équi­va­lentes. La taille du ré­seau, sa com­plexi­té, les be­soins de qua­li­té de ser­vices de­vront être les points spé­ci­fiques à re­gar­der chez chaque édi­teur. Cis­co et Ri­ver­bed sont ceux an­non­çant le plus de clients ac­tuel­le­ment. Ju­ni­per, Cradle Point et Hua­wei sont juste der­rière en em­bus­cade. Les grands du Cloud pu­blic comme Ama­zon, Mi­cro­soft, pour­raient bien of­frir des ser­vices à l’ave­nir pour ré­pondre aux de­mandes des en­tre­prises. Se­lon IDC, 83 % d’entre elles pour­raient consi­dé­rer ex­ter­na­li­ser la ges­tion de leur WAN à un pres­ta­taire. ❍

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.