Athée

Lire - - Courrier -

Un mot dans Lire de juin m’a fait plai­sir, un mot qu’on n’en­tend plus beau­coup, qu’on n’ose plus pro­non­cer ni écrire, semble- t- il, mot qui n’est pour­tant ni vul­gaire ni stu­pide : le mot « athée ». Pas­cal Qui­gnard ose dire, dans son en­tre­tien avec Baptiste Li­ger : « Je suis athée. » N’au­rait-on plus le droit, en 2017, de dire : « Je ne crois en au­cune di­vi­ni­té. » Bra­vo, Mon­sieur Qui­gnard, pour votre fran­chise, même si vos livres ne m’at­tirent pas beau­coup.

Ja­nine Gius­ti, Cou­de­kerque-Branche

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.