Des ro­mans pour mi­ni-geeks

Lire - - Magazine - Ra­phaële Botte

At­ten­tion, la ren­gaine pa­ren­tale « jeux vi­déo ver­sus livres » est mise à mal ! L’un et l’autre peuvent en ef­fet tout à fait co­ha­bi­ter – et par­fois, même, être réunis, com­bi­nés! De­puis plu­sieurs se­maines, par­mi les meilleures ventes de ro­mans pour la jeu­nesse se trouve ain­si une sé­rie in­ti­tu­lée Fri­giel et Fluf­fy. Les deux pre­miers tomes (sor­tis à l’au­tomne 2016 et en mars 2017) se sont dé­jà écou­lés à plus de 50000 exem­plaires. Der­rière ce suc­cès éditorial se trouvent des au­teurs fran­çais et Sla­lom, une toute jeune mai­son d’édi­tion. Si un ga­mer à peine aver­ti jette un oeil à la cou­ver­ture de ces ou­vrages, il re­con­naî­tra im­mé­dia­te­ment l’uni­vers de Mi­ne­craft, le jeu vi­déo édi­té par le stu­dio sué­dois Mo­jang, qui re­ven­dique plus de cent mil­lions de joueurs dans le monde. « On veut faire lire des en­fants qui ne sont pas des lec­teurs. Quoi de mieux pour les sé­duire que d’al­ler vers ce qu’ils aiment? » ex­plique Aude Sar­ra­zin, l’heu­reuse édi­trice. Voi­là dé­jà quelques an­nées que le mar­ché du livre jeu­nesse est in­ves­ti par le jeu vi­déo. Les pu­bli­ca­tions sont très

« On veut faire lire des en­fants qui ne sont pas des lec­teurs »

di­verses. Plus proches du documentaire, les guides of­fi­ciels Mi­ne­craft sont pu­bliés par Gal­li­mard Jeu­nesse. Une in­té­grale de King­dom Hearts vient de sor­tir en man­ga chez Pi­ka édi­tion, et, chez Al­bin Mi­chel, le ré­cent YellOwS­taR est un té­moi­gnage de Bo­ra Kim, un joueur pro­fes­sion­nel de League of Le­gends.

LE LIVRE, UNE NOU­VELLE DI­MEN­SION AU JEU

Des stu­dios de jeux vi­déo ont aus­si dé­ve­lop­pé leur fi­lière livre. La mai­son Les Deux Royaumes dé­pend d’Ubisoft et pu­blie, entre autres, des titres au­tour du cé­lèbre As­sas­sin’s Creed (pour les plus âgés) et des La­pins cré­tins. Mais tout l’art de Fri­giel et Fluf­fy est jus­te­ment de ne pas être en lien di­rect avec l’édi­teur du jeu. Les édi­tions Sla­lom ne versent pas un cen­time à Mo­jang! « Nous nous si­tuons du cô­té de la fan fic­tion. Le jeu est une source d’ins­pi­ra­tion scé­na­ris­tique », ex­plique l’édi­trice. Les édi­tions Cas­tel­more sortent elles aus­si une foule de titres dé­cli­nés sur ce même mo­dèle, genre en plein es­sor. Chez 404 édi­tions, mai­son créée en 2016, des édi­teurs geeks ont éga­le­ment fait de leur pas­sion du jeu leur spé­cia­li­té lit­té­raire. Ins­pi­ré par le jeu Mi­ne­craft, Jour­nal d’un noob connaît un jo­li suc­cès. « Cette littérature s’ap­pa­rente à la littérature de l’ima­gi­naire, et le livre ajoute une nou­velle di­men­sion au jeu », dé­taille Lu­di­vine Irol­la, édi­trice chez 404. Dif­fi­cile de mettre un grand L au mot « littérature » mais, ces ou­vrages sont por­tés par une plume ryth­mée et ef­fi­cace. La trame nar­ra­tive de Fri­giel et Fluf­fy tient la route. Ces livres at­tirent in­con­tes­ta­ble­ment le mar­mot joueur. Et, comme le sou­ligne Aude Sar­ra­zin, « si un seul ga­min a eu du plai­sir à lire alors qu’il n’était pas lec­teur au­pa­ra­vant, le pa­ri est dé­jà rem­por­té haut la main ». Et l’on peut aus­si se prendre à rê­ver qu’il parte dé­cou­vrir en­suite d’autres mondes de la littérature…

Image ex­traite du jeu Mi­ne­craft.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.