Max Gal­lo 1932-2017)

L’ob­ser­va­teur des puis­sants

Lire - - Hommage - Ca­the­rine Sa­li­ce­ti

S’il nous a quit­tés le 18 juillet der­nier, à l’âge de 85 ans, l’aca­dé­mi­cien Max Gal­lo n’en res­te­ra pas moins, à ja­mais, un im­mor­tel. Après avoir ob­te­nu un C.A.P. de mé­ca­ni­cien-ajus­teur, ce Ni­çois de­vient fonc­tion­naire – en tant que tech­ni­cien à la RTF. A 20 ans, il monte à Pa­ris où il ob­tient un doc­to­rat en his­toire (avec une thèse sur la pro­pa­gande sous l’Ita­lie fas­ciste), puis un poste de maître de confé­rences à l’IEP de Pa­ris. Max Gal­lo se fait alors connaître du grand pu­blic en tant qu’au­teur de bio­gra­phies du Gé­né­ral de Gaulle, de Na­po­léon ou en­core de Louis XIV. On lui doit éga­le­ment de nom­breuses sa­gas ro­ma­nesques mê­lant po­li­tique et fic­tion ( La Baie des anges, Les Pa­triotes…). Bou­li­mique d’écri­ture, il af­firme lui-même « tom­ber » dix mille signes par jour. Par ailleurs, cet an­cien mi­li­tant com­mu­niste me­na aus­si une car­rière po­li­tique mou­ve­men­tée, tour à tour dé­pu­té so­cia­liste, porte-pa­role du gou­ver­ne­ment Mau­roy, fon­da­teur (avec Jean-Pierre Che­vè­ne­ment) du MDC (Mou­ve­ment des ci­toyens) et sou­tien de Do­mi­nique de Ville­pin et Ni­co­las Sar­ko­zy. Il fut élu en mai 2007 sous la Cou­pole, au fau­teuil de Jean Guit­ton.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.