Call Me by Your Name

Lire - - De L’écrit À L’écran -

aru en 2008 aux édi­tions de L’Oli­vier sous le titre Plus tard ou ja­mais, Call Me by Your Name nous offre l’oc­ca­sion de re­mettre à l’hon­neur le tra­vail mer­veilleux de l’Amé­ri­cain (d’ori­gine ita­lo-turque) An­dré Aci­man. Dans cette dé­li­cate adap­ta­tion écrite par James Ivo­ry et réa­li­sée par Lu­ca Gua­da­gni­no, nous pou­vons suivre la re­la­tion très am­bi­guë entre un ado­les­cent in­tel­lo et naïf, Elio (Ti­mo­thée Cha­la­met), et Oli­ver (Ar­mie Ham­mer), un char­mant doc­to­rant amé­ri­cain. Dans cette cam­pagne ita­lienne aus­si sen­suelle qu’en­so­leillée, ce se­ra l’été de tous les dé­si­rs – de tous les dan­gers, aus­si… S’il n’évite pas cer­tains cli­chés propres à son su­jet, le film sé­duit par la jus­tesse du por­trait de son hé­ros, son éro­tisme pu­dique, sa ma­nière de sai­sir la na­ture si sexuée et de se mon­trer plus acide qu’on ne le pense au dé­part. (En salles le 28 fé­vrier)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.