Mi­le­na Agus

Ca­glia­ri, en Sar­daigne, ins­pire Mi­le­na Agus de­puis l’en­fance. L’au­teure nous ac­cueille dans son ap­par­te­ment si­tué dans le centre his­to­rique, avant de nous en­traî­ner à tra­vers les rues en­so­leillées.

Lire - - L’univers -

e so­leil se couche sur le port de Ca­glia­ri, à l’heure où les ba­teaux de croi­sière s’éloignent vers la haute mer. En face, sur la Via Ro­ma, grande ave­nue bor­dée de pal­miers, des groupes d’amis se re­trouvent pour boire un verre de mos­ca­to ou pour re­mon­ter, bras des­sus, bras des­sous, les pe­tites rues pa­vées de la vieille ville sarde. Ils pous­se­ront peut- être jus­qu’au Pa­laz­zo Re­gio où la vue est si belle. La tem­pé­ra­ture est prin­ta­nière en ces pre­miers jours de fé­vrier et le vent s’est cal­mé pour la soi­rée. Mi­le­na Agus ha­bite un im­meuble dis­cret du centre his­to­rique, à deux pas de chez Coc­co, un ca­fé lit­té­raire te­nu par An­sel­mo, où elle vient souvent prendre

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.