La pré­dic­tion de Re­pen­tin

L'Obs - - Téléphones Rouges - Ju­lien Mar­tin

La scène se dé­roule dans le Tha­lys, le 21 mars der­nier. Fran­çois Hollande, son mi­nistre des Af­faires eu­ro­péennes, Thier­ry Re­pen­tin (pho­to), et deux de ses conseillers à l’Ely­sée, Em­ma­nuel Ma­cron et Phi­lippe Léglise-Costa, re­viennent d’un con­seil eu­ro­péen à Bruxelles. Le pre­mier tour des élec­tions mu­ni­ci­pales est dans deux jours, le mi­cro­cosme po­li­tique bruisse dé­jà d’un re­ma­nie­ment im­mi­nent mais, dans le train, per­sonne n’ose évo­quer cette ques­tion. Sou­dain, pour­tant, Re­pen­tin consulte son té­lé­phone et s’écrie tout à trac: « J’en suis sûr, il va y avoir un re­ma­nie­ment! » Les deux conseillers, in­ter­lo­qués, l’in­ter­rogent du re­gard. Le pré­sident l’in­vite, d’un simple « ah bon? », à pré­ci­ser sa pen­sée. Le mi­nistre conti­nue: « Je viens de lire un tweet qui in­dique que j’ai été nom­mé il y a un an et qu’il s’agit de la du­rée de vie moyenne d’un mi­nistre des Af­faires eu­ro­péennes en France. » Les quatre hommes éclatent de rire. Mal­heu­reu­se­ment pour Re­pen­tin, la suite lui don­ne­ra rai­son. Le 31 mars, il est in­vi­té à quit­ter le Quai-d’Or­say, à peine plus d’un an, donc, après sa prise de fonc­tions… comme ses dix pré­dé­ces­seurs de­puis 2002! Har­lem Dé­sir, son suc­ces­seur, est pré­ve­nu.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.