Une sai­son en en­fer

L'Obs - - Notre Époque - Cé­cile Def­fon­taines

Le diable l’a ser­rée dans sa main, mais l’a lais­sée s’échap­per. Elise Ri­da Mu­so­man­de­ra avait 10 ans et toute l’in­sou­ciance des fillettes de son âge lorsque la mort a souf­flé dans son dos. La pe­tite Tut­sie est tom­bée par terre sous les coups de gour­din de mi­li­ciens hu­tus en avril 1994. Mais ils ne l’ont pas ache­vée. Elle était en­fouie sous le corps des siens, dont le poids pèse en­core sur ses sou­ve­nirs. L’im­mense chasse à l’homme a du­ré cent jours et fait plus de 800000morts tut­sis. Res­ca­pée, Elise est au­jourd’hui une jeune femme de 30ans vi­vo­tant à Ki­ga­li. Elle est l’une de ces ombres sou­riantes qui res­pirent dou­ce­ment pour ne plus at­ti­rer sur elles les yeux des Hu­tus et re­tiennent leur langue pour ne pas crier le cha­grin de vivre seules.

Des cin­quante membres qui com­po­saient sa fa­mille, il n’en reste que neuf. Avec la vi­gueur poé­tique propre à la langue ki­nyar­wan­daise et l’hon­nê­te­té pro­fonde de ceux que la cruau­té du des­tin a dé­tour­nés de tous les ar­ti­fices so­ciaux, Elise ra­conte en poin­tillé les bonheurs de son en­fance à la délicieuse ba­na­li­té dans « le Livre d’Elise » (Les Belles Lettres). Si elle s’at­tarde peu sur la sai­son en en­fer qu’elle a tra­ver­sée, elle dé­ploie tout son style pour dé­crire les in­ter­ro­ga­tions avec les­quelles elle se dé­bat dé­sor­mais. Comment ré­si­der au mi­lieu de ceux qui ont vou­lu votre mort? Comment don­ner et

Des cin­quante membres qui com­po­saient sa fa­mille, il n’en reste que neuf

ac­cueillir l’ami­tié et l’amour quand on a vu la haine la plus pri­male ba­layer les belles pa­roles don­nées? Sur­vivre est pour elle sen­tir la vio­lence des tueurs gra­vée dans un corps dont les stig­mates la font en­core souf­frir; s’age­nouiller dans les mé­mo­riaux qui constellent le pays de­vant ses morts aux crânes trans­per­cés par les flèches et aux os sec­tion­nés­par les ma­chettes; reconnaître les ca­davres re­trou­vés dans des fosses et leur of­frir une sé­pul­ture. Un co­los­sal travail à me­ner pour, en­fin, pur­ger sa mé­moire em­poi­son­née. Ou du moins le ten­ter.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.