LO­LA, LE ROCK ET LA SHOAH

L'Obs - - Livres -

Quand elle ren­contre Ji­mi Hen­drix pour une interview, elle l’in­ter­roge sur Dieu et sur sa coif­fure. « Où pla­cer ses bi­gou­dis et s’ils étaient en ran­gées ou non : ce n’était pas vrai­ment le genre de conver­sa­tion que Lo­la s’était at­ten­due à avoir avec Ji­mi Hen­drix. » Mais Lo­la n’est pas une fille or­di­naire. Née, comme l’au­teur Li­ly Brett, de pa­rents res­ca­pés d’Au­sch­witz, elle a gran­di en Aus­tra­lie et fi­ni par pi­ger pour un ma­ga­zine de rock qui l’en­voie par­cou­rir le globe pour re­cueillir les pré­cieuses con­fi­dences des dieux du mo­ment. Le genre de bou­lot à af­fo­ler les mi­nettes, sauf Lo­la qui ne peut s’em­pê­cher de par­ler des camps de la mort à nos fu­tures rocks­tars, et de la diar­rhée gé­né­rale qui sé­vis­sait au ghet­to de Lodz. Car elle a beau se faire dra­guer par Mick Jag­ger en per­sonne, Lo­la n’est pas bien dans sa peau. At­taques de pa­nique, crises d’ago­ra­pho­bie, ac­cès de dé­pres­sion ac­com­pa­gnés « d’images de lames tran­chantes, de fla­cons rem­plis de com­pri­més, d’im­meubles éle­vés et de l’en­vie de mou­rir » . De quoi lui ga­ran­tir une place de choix au « Who’s Who » des re­cord­wo­men de la né­vrose. Et tan­dis que dé­filent, dans ce beau portrait de femme où larmes et paillettes scin­tillent pa­reille­ment, Dia­na Ross et Mick Jag­ger (ac­com­pa­gné de son « im­pres­sion­nante » com­pagne L’Wren Scott), ou Son­ny et Cher en combinaison pan­ta­lon, Lo­la tente de ré­soudre cette im­pos­sible équa­tion : Au­sch­witz + faux cils + rock and roll = ? Lo­la Bens­ky, par Li­ly Brett, tra­duit de l’an­glais par Ber­nard Co­hen, La Grande Ourse, 270 p., 20 eu­ros (en li­brai­rie le 7 mai).

Li­ly Brett

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.