Tor­re­ton, grand Cy­ra­no

L'Obs - - Les Choix De L’obs - O. Qt

« Cy­ra­no de Ber­ge­rac » d’Ed­mond Ros­tand. Mise en scène de Do­mi­nique Pi­toi­set. Odéon, Pa­ris, du 7 mai au 28 juin ; 01-44-85-40-40. On l’at­ten­dait tei­gneux ; il est mé­lan­co­lique et tou­chant. Le crâne ra­sé, en mar­cel et jog­ging, Phi­lippe Tor­re­ton em­porte avec pa­nache l’alexan­drin et ce rôle mons­trueux qu’est Cy­ra­no de Ber­ge­rac. Le co­mé­dien s’est fait laid sans ré­mis­sion, il est im­pres­sion­nant d’éner­gie d’âme. Ce Cy­ra­no ha­bite dans un asile de fous dont les pen­sion­naires hé­bé­tés rêvent, peut-être, à la splen­deur de Ros­tand et de son hé­ros . Dans ce grand spec­tacle loin de l’ima­ge­rie ha­bi­tuelle, le Duc de Guiche (Da­niel Mar­tin) est un mi­li­ta­riste dé­jan­té et les dé­cla­ra­tions d’amour se font par Skype. L’ana­chro­nisme tient le cap. Ce « Cy­ra­no de Ber­ge­rac » arrive à Pa­ris après un glo­rieux tour de France : le spec­tacle a été créé dé­but 2013 au TNB à Rennes. Tor­re­ton, ci­toyen par­fois fort en gueule qui croi­sa le fer avec De­par­dieu, re­lève le gant et re­trouve avec Cy­ra­no son éclat de grand acteur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.