Si­meo­ni, le traître

L'Obs - - Politique - H. A.

Traître à la na­tion corse! Ain­si est pré­sen­té le nou­veau maire na­tio­na­liste de Bas­tia, Gilles Si­meo­ni, en cou­ver­ture du der­nier nu­mé­ro d’« U Ri­bom­bu » (ci­contre), le ma­ga­zine des in­dé­pen­dan­tistes de Cor­si­ca Li­be­ra. « Mu­ni­ci­pales de Bas­tia: le prix d’un fau­teuil », titre le men­suel sur une pho­to de Si­meo­ni ceint de l’écharpe tri­co­lore des édiles. Ce­la « re­vien­tà ac­cep­ter clai­re­ment le prin­cipe de la tu­telle fran­çaise sur notre peuple » , es­time Jean- Guy Ta­la­mo­ni dans son édi­to­rial. Le vrai re­proche du leader in­dé­pen­dan­tiste: entre les deux tours des mu­ni­ci­pales, Si­meo­ni a pré­fé­ré s’al­lier avec une liste de gauche et la liste UMP plu­tôt qu’avec les na­tio­na­listes ra­di­caux. Pen­dant la cam­pagne, Si­meo­ni avait confié au « Nouvel Ob­ser­va­teur » qu’il se sen­tait « d’abordCorse » .

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.