Jup­pé re­co­pie Hollande

L'Obs - - Politique - C. B.

Lors­qu’en 1983 Ray­mond Barre, an­cien Pre­mier mi­nistre et fu­tur can­di­dat à l’Ely­sée, était par­ti en guerre contre la co­ha­bi­ta­tion, la gauche et une par­tie du RPR de l’époque l’ac­cu­sèrent de jouer la crise de ré­gime. Alain Jup­pé vat-il être au­jourd’hui sou­mis au même trai­te­ment? In­ter­ro­gé lors du Grand Ju­ry RTL, di­manche 11 mai, sur la conduite à te­nir en cas de dis­so­lu­tion de l’As­sem­blée na­tio­nale – hy­po­thèse à la­quelle il ne croit pas – et d’une dé­faite de la gauche, le maire de Bor­deaux a ré­pon­du que la droite ne de­vrait pas gou­ver­ner. Il fau­dra alors, se­lon lui, que « le chef de l’Etat tire les consé­quences de ce désa­veu » . Fac­tieux, Jup­pé? Ou lec­teur at­ten­tif des oeuvres d’un cer­tain… Fran­çois Hollande? Dans deux livres d’en­tre­tiens (1), le pré­sident de la Ré­pu­blique s’est ex­pri­mé dans le pas­sé de la ma­nière la plus nette sur le su­jet: « Le quin­quen­nat est un exer­cice de co­hé­rence. Il obli­geetc on­traint. […] La co­ha­bi­ta­tion a sa part­dans la dé saf fec­tion ci­vi que; el­len’a plus de­rai­sond’ être. » Dans ce cas, di­sait-il, « il fau­drait de man de rau­peup le de tran­cher » . En dé­mis­sion­nant et en pro­vo­quant une élec­tion pré­si­den­tielle an­ti­ci­pée. Jup­pé avait bien lu… (1) « De­voirs de vé­ri­té », Stock, 2006, et « Droit d’in­ven­taires », Seuil, 2009.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.