Un mil­lion­naire en en­fer

L'Obs - - Arts-Spectacles - F. F.

Fox­cat­cher, par Ben­nett Miller, en com­pé­ti­tion à Cannes.

Le 26 jan­vier 1996, le mil­lion­naire John du Pont ti­ra trois balles dans la tête de son pro­té­gé, le cham­pion olym­pique de lutte libre Dave Schultz. Puis il s’en­fer­ma dans son ma­noir, avant d’en sor­tir pour ré­pa­rer le chauf­fage et d’être éti­que­té « pa­ra­noïaque schi­zo­phrène », ce qui ne l’em­pê­cha pas d’être je­té dans un cul-de-basse-fosse. Condam­né à res­ter en­fer­mé jus­qu’en 2026, il mou­rut en 2010, à 72 ans. C’est cette his­toire que ra­conte Ben­nett Miller, dans « Fox­cat­cher », titre qui se ré­fère à la Fox­cat­cher Farm, le centre d’entraînement des ath­lètes fon­dé par du Pont en Penn­syl­va­nie. « La ques­tion

fon­da­men­tale, c’est : qui sommes-nous ? » , de­man­dait le réa­li­sa­teur, à l’oc­ca­sion de la sor­tie de son film « Ca­pote ».

Où com­mence la fo­lie? Où s’ar­rête la rai­son? John du Pont, hé­ri­tier d’une for­tune co­los­sale, était or­ni­tho­logue, conchy­lio­logue, phi­la­té­liste : il a dé­cou­vert La­lage ma­cu­lo­sa, un vo­la­tile du Pacifique – et pos­sé­dait 66000oi­seaux em­paillés; il a étu­dié Glau­cus at­lan­ti­cus, un mol­lusque her­ma­phro­dite– et a ras­sem­blé deux mil­lions de gas­té­ro­podes na­tu­ra­li­sés ; il a ac­quis le timbre de Guyane bri­tan­nique 1856 noir et ma­gen­ta, d’une va­leur de 935000 dol­lars– et s’est spé­cia­li­sé dans la poste de Tas­ma­nie. Pas­sion­né par l’olympisme, il a éga­le­ment réuni cent cin­quante ath­lètes (na­geurs, gym­nastes, sau­teurs), par­mi les­quels Dave Schultz. Dans « Fox­cat­cher », Ben­nett Miller re­trace le des­tin tra­gique de du Pont. Avec une ligne d’ho­ri­zon : « Bar­ry Lyn­don ». De la même fa­çon que le hé­ros de Ku­brick a dé­truit sa vie, que Tru­man Ca­pote a gâ­ché son ta­lent, voi­ci la des­cente d’un homme vers le néant.

A droite, Steve Ca­rell dans le rôle de John du Pont face à Chan­ning Ta­tum

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.