UN CU­RÉ DANS LES PAS DE KER­VIEL

L'Obs - - Notre Époque - DE­NIS DE­MON­PION

Prêtre à Poi­tiers il y a en­core une se­maine, Pa­trice Gour­rier, 54 ans, a pris fait et cause pour Jé­rôme Ker­viel, l’ex-tra­der de la So­cié­té gé­né­rale, in­car­cé­ré à la mai­son d’ar­rêt de Nice. « La lettre du pape Fran­çois, “La joie de l’Evan­gile”, m’a beau­coup se­coué », confesse-t-il. Dans cette ex­hor­ta­tion pa­pale de no­vembre 2013, le saint-père in­vi­tait à ré­for­mer le sys­tème fi­nan­cier in­ter­na­tio­nal et à re­mettre l’homme au centre de tout. Bref à « chan­ger le monde » . Mi-mai, cet ec­clé­sias­tique ferme le ca­bi­net de psy­cho­logue-cli­ni­cien qu’il di­ri­geait par ailleurs et où il dit avoir tou­ché la mi­sère de près. Il in­forme son évêque Mgr Wint­zer de son in­ten­tion d’al­ler re­joindre Ker­viel, en­ga­gé dans un pé­riple Rome-Pa­ris après sa ren­contre éclair avec le pape, place Saint-Pierre, le 19 fé­vrier. « Je suis par­ti sac au dos, ra­conte Pa­trice Gour­rier, par de­voir de ré­volte face aux bar­ba­ries mo­dernes » – à sa­voir la spé­cu­la­tion sau­vage, l’ar­gent-roi. « Il y a un pro­verbe ch­ré­tien qui dit : quand tu mets tes mains dans l’eau grasse, elles de­viennent grasses, note le cu­ré en va­drouille. On s’oc­cupe des mains de Jé­rôme Ker­viel, mais on ne veut pas chan­ger l’eau. » Pen­dant trois jours, ils ont mar­ché côte à côte. Ils ont re­çu du sou­tien, d’Alexis Cor­bière du Par­ti de Gauche à Ch­ris­tophe Bar­ra­tier, le réa­li­sa­teur du film « les Cho­ristes ». A l’ap­proche de la fron­tière, avant d’al­ler se consti­tuer pri­son­nier, Jé­rôme Ker­viel lui a don­né sa veste rouge. Comme le cu­ré avait pro­mis de « conti­nuer la route » , l’ex-tra­der lui a pas­sé le re­lais : « Main­te­nant, c’est

Jé­rôme Ker­viel re­çoit le sou­tien de Pa­trice Gour­rier à Vin­ti­mille, le 17 mai, avant de se rendre à la po­lice le len­de­main

à toi. » Contre la « ty­ran­nie des mar­chés » et pour la « pro­tec­tion des témoins dans les af­faires fi­nan­cières » , la dé­ter­mi­na­tion de Pa­trice Gour­rier est en­tière. Il a tou­jours pris la dé­fense de Ker­viel. « Quand l’af­faire a écla­té en 2008, j’étais à l’émission “les Grandes Gueules” sur RMC », dit ce prêtre ha­bi­tué des pla­teaux de té­lé. On l’a vu chez Ar­dis­son as­su­rer la pro­mo­tion de sa « Lettre ou­verte au pro­chain pape » (Des­clée De Brou­wer). Il connaît le monde de l’en­tre­prise pour avoir tra­vaillé aux édi­tions Gauthier-Villars et un temps comme char­gé des comptes d’en­tre­prises… à la So­cié­té gé­né­rale.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.