L’Aqui­taine et le qua­drant de Pasteur

L'Obs - - Courrier Le Des Lecteurs -

Do­nald Stokes, cher­cheur de l’uni­ver­si­té de Prin­ce­ton, a pro­po­sé, dans son ou­vrage « Pasteur’s Qua­drant », une stra­té­gie d’in­no­va­tion, de rup­ture. Il pro­pose de clas­ser la re­cherche scien­ti­fique se­lon qu’elle cherche à faire avan­cer les connaissances, ou non, et qu’elle adresse des en­jeux so­cié­taux ma­jeurs, ou non, dé­fi­nis­sant ain­si quatre « qua­drants ». Lorsque la re­cherche fon­da­men­tale est au ser­vice d’at­tentes fortes du ci­toyen, on se si­tue dans le ca­dran de Pasteur, pion­nier de la mi­cro­bio­lo­gie, qui dé­cou­vrit ain­si le vac­cin contre la rage ou un moyen de conser­ver les ali­ments. L’ob­jec­tif de cette re­cherche est, pour les ac­teurs éco­no­miques, d’ou­vrir des « océans bleus » : de nou­veaux mar­chés à fort po­ten­tiel. Un ré­cent rap­port du ca­bi­net AT Kear­ney po­sait un diag­nos­tic sé­vère : l’Eu­rope n’a pas su créer ces vingt der­nières an­nées des cham­pions in­ter­na­tio­naux dans le do­maine des hautes tech­no­lo­gies. La plu­part des firmes eu­ro­péennes nagent dans un « océan rouge » et sont en­ga­gées dans une lutte concur­ren­tielle in­tense, voient leurs marges s’éro­der, leur ca­pa­ci­té à in­ves­tir dans l’ave­nir s’ame­nui­ser et sont à la mer­ci de taux de change dé­fa­vo­rables ou du coût du travail. En Aqui­taine, nous avons fait le pa­ri de fi­nan­cer, hors com­pé­tence, la re­cherche fon­da­men­tale. […] En 2011, nous avons de­man­dé à Her­vé Le Treut, membre de l’Aca­dé­mie des Sciences et ex­pert au­près du GIEC, un rap­port sur l’im­pact du ré­chauf­fe­ment cli­ma­tique sur l’Aqui­taine. Le do­cu­ment qu’il nous a re­mis nous in­vi­tait à agir ; c’est de­ve­nu une vé­ri­table feuille de route pour la re­cherche. Ain­si, à l’Ins­ti­tut su­pé­rieur de la Vigne et du Vin, nous nous ap­puyons sur la gé­no­mique fonc­tion­nelle pour étu­dier les cé­pages de de­main, qui de­vront être plus ré­sis­tants à la cha­leur, alors que nous au­rions pu nous conten­ter d’amé­lio­rer les mé­thodes d’as­sem­blage du vin ou les tech­niques d’ir­ri­ga­tion. Avec l’uni­ver­si­té de Bor­deaux, nous étu­dions l’évo­lu­tion du lit­to­ral, dont les en­jeux sur le tou­risme et la pêche sont stra­té­giques. Dès la dé­ci­sion d’im­plan­ta­tion du la­ser mé­ga­joule, à vo­ca­tion mi­li­taire, sur notre ter­ri­toire, la ré­gion a fi­nan­cé les la­bo­ra­toires uni­ver­si­taires pour qu’ils dé­ve­loppent des connaissances dans des do­maines connexes en phy­sique des plas­mas, pro­ton­thé­ra­pie, bio-pho­to­nique. En fai­sant le lien avec les be­soins de spé­cia­li­tés mé­di­cales ti­rées par le vieillis­se­ment de la po­pu­la­tion. L’Aqui­taine, en in­ves­tis­sant 10% de son bud­get dans la re­cherche, est aus­si la pre­mière ré­gion en ce qui concerne la créa­tion d’en­tre­prises. Sur la pé­riode 2000-2011, notre ré­gion a vu sa pro­duc­tion de bre­vets croître de 75% (contre 30% au ni­veau na­tio­nal) et, alors que l’in­dus­trie per­dait plus de 20% de ses ef­fec­tifs au ni­veau na­tio­nal, l’Aqui­taine n’en per­dait que 12%. Cette dy­na­mique est re­mar­quable dans le sec­teur de la san­té, avec une aug­men­ta­tion de l’em­ploi de 10%, alors qu’il di­mi­nuait de 10% au ni­veau na­tio­nal.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.