Nous les avons tes­tés pour vous

Mais pour­quoi, diable, ces trois ro­mans fran­çais qui évoquent les Etats-Unis sont-ils en tête des meilleures ventes ?

L'Obs - - Livres - GRÉ­GOIRE LE­MÉ­NA­GER

bâ­tis sur deux ou trois ca­rac­té­ris­tiques, beau­coup de dia­logues et de points d’ex­cla­ma­tion, un ré­cit in­ver­té­bré, des phrases chocs ( « Cha­cun de nous est sur ter­re­pou­rac­com­plirUNE chose. Trou­ver cette chose estLE­butde la vie » ), et une excellente mise en abyme quand, quelque part dans ce fa­tras, une uni­ver­si­taire dit à son thé­sard: « C’est­brouillon. Vous­per­dez­pied car vous n’avez pas de point de vue. Vous ne sa­vez pas quoi pen­ser de votre su­jet, pas­sé le sta­de­de­sa­nec­dotes. »

Car il est temps de dire la vé­ri­té au consom­ma­teur. On croise bien ici une jeune fer­railleuse bour­gui­gnonne qui a été vio­lée par son père en se de­man­dant si son père est vrai­ment son père (Ka­the­rine Pan­col ne re­cule de­vant rien), ou en­core une vio­lo­niste cu­baine dont on a « broyé la­mâ­choire à coups de clé an­glaise quand elle avait 6 ans » (même re­marque). Mais l’es­sen­tiel se passe à Londres, Pa­ris et sur­tout NewYork, dans de beaux quar­tiers où des filles se confient leurs peines de coeur et de ver­nis à ongles, pen­dant que les hommes, ces êtres mu­tiques for­cé­ment in­sen­sibles à « l’in­ti­mi­té » , si­rotent en douce un whis­ky tour­bé. La lit­té­ra­ture en­ga­gée a ses li­mites. « Mu­cha­chas » aus­si. Mu­cha­chas, 1 et 2, Al­bin Mi­chel, 426 et 416 p., 19,80 eu­ros chaque volume.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.