Un bou­let pour la crois­sance

L'Obs - - Économie - Do­nald He­bert

— Les voyants du mi­nis­tère des Fi­nances sont au rouge. La panne du BTP va coû­ter 0,4point de crois­sance à la France cette an­née, ex­plique l’In­see. Et beau­coup d’em­plois. Le nombre de dé­faillances d’en­tre­prises conti­nue de pro­gres­ser, alors que 16 300 postes ont dé­jà été dé­truits en un an dans le bâ­ti­ment. La baisse des in­ves­tis­se­ments et du nombre de mar­chés pu­blics avant les élec­tions mu­ni­ci­pales a don­né un sé­vère coup de frein au sec­teur de la construc­tion. Et ce n’est pas fi­ni. « La ré­duc­tion des do­ta­tions de l’Etat pro­gram­mée à l’ho­ri­zon 2017 par le gou­ver­ne­ment se tra­dui­rait, dans le pire des scé­na­rios, par une réduc-tionde 7 à 8 milliards d’ eu­ros d’in­ves­tis­se­ment dans le BTP », sou­ligne Jacques Chanut, le nou­veau pré­sident de la Fé­dé­ra­tion fran­çaise du Bâ­ti­ment (FFB).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.